S'abonner
Constructeurs

Le retour de Lancia en rallye : une fausse bonne idée ?

Publié le 30 mai 2024

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Lancia revient en rallye ! La nouvelle aurait pu faire grand bruit, mais malheureusement, ce sera avec une Ypsilon HF Rally 4, jumelle des 208 et Opel de cette catégorie d’accès. La marque la plus titrée de l’histoire de la discipline risque de faire de la figuration.
Lancia Rallye 4 Ypsilon
Lancia a annoncé son retour en rallye dans la catégorie Rally 4 avec l'Ypsilon. ©Lancia

Fluvia coupé, Stratos, 037, Delta S4, Delta Intégrale… Les modèles Lancia qui ont marqué l’histoire du rallye sont nombreux. Les pilotes qui les ont menés à la victoire sont tout aussi incontournables. 

 

On peut citer, pêle-mêle, Sandro Munari, Markku Alen, Attilio Bettega, Henri Toivonen, Juha Kankkunen, Miki Biasion, Carlos Sainz ou encore Bernard Darniche, Jean-Claude Andruet, Didier Auriol ou Bruno Saby pour le contingent français. 

 

 La marque italienne est d’ailleurs toujours la plus titrée avec dix victoires "constructeur" de champion du monde, devant Citroën (9) et Toyota (7). S’y ajoutent également cinq titres mondiaux "pilote". 

 

A lire aussi : Lancia précise les contours de son retour en France

 

Alors, le retour de Lancia a fait bondir les passionnés du Monte-Carlo. Avant de comprendre qu’il se ferait par la petite porte. Par la plus petite des catégories. En effet, Lancia va proposer une Ypsilon HF Rally 4, seulement disponible en compétition clients comme le sont ses jumelles techniques, la Peugeot 208 Rally 4 et l’Opel Corsa du même nom. L'allemande est facturée 73 200 euros HT, prête à courir. 

 

Des modèles tous basés sur la même plateforme, celle de la française, et reprenant tous le 3 cylindres PureTech de 1 199 cm3 poussé jusqu’à 212 ch. L’avantage pour Lancia est que ce retour en rallye se fait à moindres frais et avec un modèle sans doute très efficace dans cette catégorie, car les 208 et Opel y sont des références.

 

De quoi faire de l’Ypsilon HF Rally 4 la monture idéale pour une coupe de marque en Italie (la Stellantis Cup), comme l’est la 208 en France et l’Opel en Allemagne. 

 

Lancia a dévoilé son Ypsilon HF Rally 4 en rendant hommage à la livrée Martini des 037, Delta S4 et Delta Intégrale. ©Lancia

 

L’Ypsilon servira donc plus à la détection de jeunes talents qui, en gagnant la Stellantis Cup ou la future Lancia Cup, s’offriront une chance à un échelon supérieur en WRC2 où Citroën propose une très performante C3 Rally 2. Ensuite ? Rien. Car malgré 14 marques dans le groupe Stellantis, aucune n’est engagée dans la catégorie reine des Rally 1. 

 

Un coup marketing ? 

 

Mais pouvait-il en être autrement ? Comment concilier un retour en WRC lorsque la trajectoire de Lancia est tournée vers le 100 % électrique ? Ce retour ressemble davantage à un coup marketing qu’à une stratégie de longue haleine pour replacer Lancia au sommet du rallye mondial. 

 

Cependant, il ne faut pas totalement désespérer. Il y a encore une chance. En effet, Lancia va également ressusciter la Delta. Espérons que si le rallye est encore dans les outils marketing de la marque italienne à ce moment-là, la Delta, vu son pédigrée, ne méritera que la catégorie reine.

 

Toutefois, à la décharge de Stellantis et Lancia, il faut aussi que la FIA, la Fédération internationale du sport, se penche plus sérieusement sur l’avenir de la discipline. 

 

Une partie des Lancia (Fulvia, Stratos, 037, Delta) qui se sont illustrées en rallyes. ©Lancia

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle