S'abonner
Constructeurs

Le groupe Volkswagen France devrait écouler 67 000 voitures d'occasion à particulier en 2021

Publié le 27 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Porté par le niveau de professionnalisation de ses réseaux, le groupe Volkswagen France entrevoit un rebond des ventes de voitures d'occasion à particulier en 2021. Sous le label DasWeltAuto, les concessionnaires tricolores pourraient passer la barre des 67 000 unités.
Les véhicules labellisés DasWeltAuto représentent 90 % des ventes VO du réseau.
Les véhicules labellisés DasWeltAuto représentent 90 % des ventes VO du réseau.

La confiance règne dans le camp du groupe Volkswagen France. En dépit des tensions sur le marché de l'occasion à particulier, la filiale tricolore envisage un sensible rebond des ventes en 2021. D'après François Bacquet, le chef du département marketing VO, prix et valeurs résiduelles du groupe Volkswagen en France, le réseau national est en bonne voie pour achever l'année avec 67 000 immatriculations sous le label occasion DasWeltAuto. Un volume qui ne prend pas en compte les reventes de VD et s'affiche en croissance de 3 % par rapport à l'an passé.

 

Pour le chef du département marketing VO, ce phénomène positif trouve sa première explication dans la professionnalisation et l'engagement des concessionnaires. Alors que le groupe Volkswagen France avait moins de véhicules à proposer en retour de location courte durée à cause du repli des sociétés de location, les distributeurs ont été capables de diversifier les sources d'approvisionnement. Les achats extérieurs et la conservation des véhicules en fin de contrat de location ont permis d'alimenter les parcs.

 

Lire aussi : Toyota Lexus confirme ses nouveaux labels occasion

 

De manière générale en concession, 90 % des immatriculations de VO sont faites dans le cadre du label DasWeltAuto et le service de remarketing de Volkswagen France alimente le réseau à hauteur de 20 %, contre 25 à 30 % avant la crise. Une efficacité qui se mesure dans le bilan financier. La marge contributive du VO chez les distributeurs s'élève en moyenne à 22 % contre 14 à 17 % avant le début de la crise sanitaire. "Une tendance qui s'observe chez la plupart des constructeurs", tient à modérer François Bacquet.

85 % du marché BtoC

 

Sur le segment des voitures d'occasion de moins de deux ans d'ancienneté, les réseaux réalisent environ 55 % des transactions tous canaux confondus, lorsqu'on se fonde sur les statistiques de Seat qui reflètent globalement la performance des trois marques, avec Volkswagen et Skoda. Après extraction des échanges entre particuliers (dont le poids équivaut à 37 %), 85 % des ventes de Seat par un professionnel ont lieu sur un site aux couleurs de DasWeltAuto. Sur le segment des VO de 2 à 5 ans, la pénétration du label est estimée à 20 % tous vendeurs confondus et à 40 % lorsqu'on isole le BtoC (le CtoC pesant environ 50 %).

 

Au rang des actualités, le chef du département marketing VO annonce du nouveau du côté de l'entretien. le groupe Volkswagen a décidé de prolonger et de démocratiser l'offre de service d'entretien qui faisait l'objet d'une opération commerciale en début d'année. Toujours facturé entre 10 euros pour les plus petits modèles et 15 euros pour les SUV et les berlines, ce contrat (qui ne prend pas en charge les pièces d'usure) est désormais accessible à tous les VO VW, Skoda et Seat vendus sous le label et non plus uniquement les plus récents. Une condition tout de même : le véhicule doit avoir moins de 10 ans d'âge au terme du contrat de 3 ans.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle