S'abonner
Constructeurs

Le Grenadier à l’assaut de l’Amérique

Publié le 22 septembre 2023

Par Christophe Jaussaud
< 1 min de lecture
Le constructeur britannique annonce ses premières productions à destination de l’Amérique du Nord. Un cap important pour Ineos Automotive et l'usine de Hambach (57) car les États-Unis sont, avec plus de 7 000 commandes déjà enregistrées, son premier marché.
L’usine Ineos Automotive de Hambach (57) attaque la phase de production des Grenadier pour l'Amérique du Nord
L’usine Ineos Automotive de Hambach (57) a débuté la production de Grenadier pour les États-Unis. ©Ineos Automotive

Après une nécessaire montée en cadence, l’usine de Hambach (57) commence aujourd’hui à approvisionner plus de marchés. En effet, le Ineos Automotive annonce débuter les productions à destination de l’Amérique du Nord. 

 

Il faut dire que ce n’est pas n’importe quel marché pour le jeune constructeur. En effet, jusqu’ici, 7 000 Grenadier ont été commandés aux États-Unis, ce qui en fait son premier débouché aujourd'hui.

 

A lire aussi : Comment Ineos a transformé l’usine Smart de Hambach

 

"Le lancement de la production des véhicules pour l’Amérique du Nord est un grand moment pour Ineos Automotive et plus particulièrement pour notre usine de Hambach" a indiqué Lynn Calder, la PDG du constructeur. 

 

Les premières livraisons aux clients américains sont annoncées pour le mois de novembre 2023 alors que les Canadiens devront patienter jusqu’à janvier 2024. 

 

Le site français de Hambach produit maintenant pour les cinq continents, mais les choses devraient encore s’accélérer car, sur les 40 pays ciblés par Ineos Automotive, les livraisons ont seulement débuté dans 20 d’entre eux. 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle