S'abonner
Constructeurs

Hyundai mise toujours sur l'hydrogène

Publié le 10 septembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
A l'heure où l'électrique à batterie s'inscrit comme la voie à suivre, Hyundai poursuit le développement de la pile à combustible. D’ailleurs, tous ses véhicules industriels disposeront d'une solution électrique, à batteries ou à hydrogène, à partir de 2028.
Hyundai annonce que le coût de ses piles à combustible a été réduit de 50 % pour cette troisième génération.
Hyundai annonce que le coût de ses piles à combustible a été réduit de 50 % pour cette troisième génération.

Fort des expériences avec le Nexo, le bus Elec City et le poids lourd XCient Fuel Cell, Hyundai pense pouvoir proposer, à partir de 2030, des modèles comme le Nexo à pile à combustible au même prix que les électriques à batteries.

 

Dès 2023, la troisième génération de piles à combustible du groupe sera deux fois moins chère, bien moins volumineuse et plus puissante que la précédente, a indiqué le constructeur. Ce système sera proposé dans une version 100 kW et une de 200 kW.

 

A lire aussi : Hyundai et Ineos vont coopérer dans l'hydrogène

 

Le plan baptisé Hydrogen Vision 2040 est ainsi résumé par Euisun Chung, le président du groupe : "Le but est de rendre l'hydrogène prêt partout, pour tout le monde et pour tous les usages. Nous voulons développer une société de l'hydrogène à travers le monde d'ici 2040".

 

Le secteur des transports au sens large est ciblé par Hyundai qui veut proposer une solution électrique (pile à combustible ou batterie) sur tous ses véhicules commerciaux et industriels d'ici 2028.

 

Voulant balayer tout le spectre de l'hydrogène, Hyundai a également dévoilé un concept de voiture de sport : la Vision FK, dotée d'une pile à combustible et d'une batterie. Il promet une puissance de 500 kW, un 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes et 600 km d'autonomie.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle