S'abonner
Constructeurs

Gianluca Pivetti et Denis Molle intègrent l’état-major d’Alpine

Publié le 26 mars 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Alpine annonce l’arrivée de Gianluca Pivetti au poste de Plateform Global Leader. Il dirigeait le département moteurs de Stellantis Motorsport. Denis Molle prend pour sa part la direction informatique de la marque, tout en conservant ses fonctions chez Renault.
Denis MOLLE
Denis Molle rejoint Alpine en tant que directeur informatique. ©Renault

Alpine se renforce avec les arrivées conjuguées, au 1er avril 2024, de Gianluca Pivetti et de Denis Molle.

 

Gianluca Pivetti, 60 ans, rejoint la marque sportive du groupe Renault en tant que Platform Global Leader. Il est rattaché hiérarchiquement à Philippe Krief, directeur général d’Alpine, et fonctionnellement à Gilles Le Borgne, directeur de la technologie de Renault Group. Il intègre par la même occasion le comité de direction d’Alpine.

 

Titulaire d’un diplôme en ingénierie mécanique de l’université de Bologne (1990), Gianluca Pivetti évoluait depuis 2022 à la tête du département moteur de Stellantis Motorsport. Il a démarré sa carrière en 1990 chez Maserati avant de rejoindre Ferrari en 1999, dont il fut responsable de la conception des moteurs de 2007 à 2013. Il était ensuite retourné chez Maserati.

 

A lire aussi : Alpine à l’heure du virage électrique

 

Denis Molle, 57 ans, évolue quant à lui dans un tout autre registre puisqu’il rejoint Alpine en tant que directeur informatique. Il conserve en parallèle ses fonctions de directeur informatique ingénierie de Renault Group qu’il occupe depuis 2015.

 

Ce diplômé de Télécom SudParis de l'Institut Mines-Télécom (1990) reporte hiérarchiquement à Frédéric Vincent, Chief Digital & Information Officer de Renault Group, et fonctionnellement à Philippe Krief et Gilles Le Borgne. Il intègre lui aussi le comité de direction d’Alpine.

 

Denis Molle a rejoint Renault dès son diplôme en poche comme responsable informatique au sein de la direction commerciale France. En 2013, il évolue au poste de directeur informatique planning ressources en charge du sourcing des prestataires, de la qualité et du pilotage informatique des partenariats industriels.

 

"C’est une étape fondamentale qui nous permettra d’accompagner le développement et la mise au point de notre future plateforme haute performance Alpine, au cœur de la stratégie produit de la marque, et ainsi d’assurer la forte croissance d’Alpine à l’horizon 2030", réagit Philippe Krief à l’officialisation de ces deux nominations.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle