S'abonner
Constructeurs

Fisker cherche des concessionnaires

Publié le 4 janvier 2024

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Fisker, qui misait initialement sur la vente directe, change son fusil d'épaule. La marque américaine prévoit en effet de s'appuyer sur un réseau d'agents, en plus des succursales, et recherche activement de nouveaux partenaires.
Fisker distribution
Fisker prévoit d'étendre son réseau en s'appuyant notamment sur des agents. ©Le Journal de l'Automobile

Fisker est en train de changer de modèle de distribution. Alors que la marque américaine prévoyait de la vente directe via le digital ou un réseau physique constitué de succursales, elle a finalement décidé de s'appuyer sur des distributeurs indépendants en Amérique du Nord et en Europe.

 

"Fisker transforme ses efforts stratégiques en mettant en place l'accessibilité à la marque et les canaux de vente nécessaires pour satisfaire la demande croissante pour l'Ocean et pour préparer le lancement de futurs modèles supplémentaires", explique Henrik Fisker, président-directeur général du constructeur.

 

"En conséquence, poursuit-il, nous faisons évoluer notre modèle d'entreprise et avons l'intention d'ajouter jusqu'à 50 partenaires concessionnaires aux États-Unis et au Canada et un nombre similaire de concessionnaires en Europe cette année. Conformément à notre stratégie de réduction des actifs, je m'attends à ce que le modèle de partenariat avec les concessionnaires permette à Fisker d'étendre son réseau de vente et de livraison à un rythme plus rapide".

 

A lire aussi : Fisker étend son maillage européen

 

Cette nouvelle stratégie, qui s'appuie sur un contrat d'agent, va permettre également au constructeur d'étendre plus rapidement sa visibilité dans les pays. En 2023, Fisker a produit 10 142 Ocean dans l'usine autrichienne de Magna Steyr, mais n'en a livré que 4 700, sur les douze marchés où la marque est présente (États-Unis, Scandinavie, Benelux, France, Allemagne, Autriche) et tout récemment, le Canada, le Royaume-Uni et l'Irlande.

 

En France, Fisker n'est pour l'instant représenté que par un seul point de vente, à Buc (78). Lors d'une rencontre avec Emmanuel Bret, à la tête de la filiale française, début décembre, ce dernier prévoyait initialement d'ouvrir quatre succursales d'ici fin 2024 pour atteindre une dizaine de points de vente à la fin de l'année prochaine.

 

"Tout en conservant notre politique de vente directe, nous allons développer une distribution hybride qui, en nous appuyant sur des partenaires, nous permettra de nous développer plus rapidement", explique-t-il. Si l'annonce est toute récente, il semblerait que de nombreux distributeurs aient déjà présentés leur candidature.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle