S'abonner
Constructeurs

Detroit 2008 : Ford - Débauche d’économies

Publié le 15 février 2008

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Alors que Ford a enregistré de bons résultats presque partout dans le monde en 2007, le marché nord américain demeure un problème. Le constructeur vient même d'y perdre sa deuxième place. Pour tenter d'enrailler ce recul, Ford joue notamment la carte de...
...l'économie d'énergie avec une nouvelle génération de mécaniques essence dont même son pick-up star, le F-150, bénéficiera. "En Europe, en Amérique du Sud et en Asie, nous croissons et nous sommes rentables, rappelle Bill Ford, le président du groupe. Nous voulons parvenir au même niveau de succès aux Etats-Unis." Le Président semble même croire à un retour rapide de la profitabilité : "Grâce à des améliorations significatives de notre structure de coûts, notre objectif de retrouver la rentabilité en 2009 et de générer des liquidités progresse très bien." Si effectivement, en Europe le groupe gagne 5,4 % à 1 833 600 unités, sur le marché US, il a reculé de 11,5 % à 2 572 599 ventes. Pour la première fois depuis 1931, Ford n'est plus le dauphin de GM, laissant ce rôle à Toyota. Mais ce retour à la profitabilité est également conditionné par la bonne tenue de l'économie américaine. Et pour l'instant, même si une récession n'est pas à l'ordre du jour, les craintes d'un ralentissement de l'activité planent sur le marché automobile. Tous, analy[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle