S'abonner
Constructeurs

Des marges meilleures qu'attendu pour les modèles 100 % électriques du groupe Volkswagen

Publié le 15 mars 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le groupe allemand estime que ses marges sur les modèles électriques, notamment grâce aux économies d'échelle, sont meilleures qu'attendu. VW juge également que la parité avec les thermiques se fera plus vite que prévu.
Pour Arno Antlitz, directeur financier du groupe VW, les marges des VE sont meilleures que prévu.

A l'occasion de la présentation de ses résultats pour l'exercice 2021, le groupe Volkswagen s'est montré optimiste quant à la rentabilité de ses modèles électriques. Malgré la hausse du prix des matières premières, "nous sommes optimistes quant au fait d'atteindre la parité des marges plus tôt que nous le pensions initialement", a expliqué, mardi 15 mars 2022, le directeur financier, Arno Antlitz.

 

Les coûts plus élevés de production des nouvelles voitures à batterie ont été longtemps considérés comme le talon d'Achille de l'électrification. Mais grâce à une "bonne demande, de bons prix à la vente et de meilleures économies d'échelle" pour la plateforme MEB de Volkswagen, la rentabilité de la gamme électrique s'améliore.

 

Parallèlement, "les marges du côté des moteurs à combustion sont un peu sous pression" en raison de normes environnementales plus strictes entrainant des coûts de production plus élevés, a précisé Arno Antlitz.

 

La plateforme MEB, utilisée par Ford, va encore booster la profitabilité

 

Initialement, Volkswagen comptait pouvoir aligner les marges de l'électrique sur celles des voitures traditionnelles en 2023 ou 2024, soit "deux à trois ans" après le lancement, l'an dernier, de la nouvelle stratégie d'électrification de Volkswagen. "Les marges du côté des voitures électriques sont d'ores et déjà meilleures que nous pensions" il y a quelques années, selon le directeur financier.

 

De plus, la plateforme MEB, déjà utilisée par 10 modèles du groupe allemand, n'a pas encore livré tous ses effets. L'annonce de Ford, doublant ses futures productions avec cette architecture, en passant de 600 000 à 1,2 million d'unités, va également permettre "de booster la profitabilité" et augmenter encore les économies d'échelle, selon le directeur financier. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle