S'abonner
Constructeurs

Des Hyundai Ioniq 5 autonomes dans Las Vegas

Publié le 9 décembre 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Motional, une coentreprise entre Hyundai et l'équipementier américain Aptiv, va lancer un service de taxis autonomes à Las Vegas, aux Etats-Unis, avec l'appui de Uber. La start-up va également travailler avec Lyft à l’avenir.
Motional est une coentreprise fondée par Hyundai et l’équipementier américain Aptiv.

Ce sera sans doute l'une des attractions en marge du prochain CES de Las Vegas. En effet, la start-up américaine Motional a annoncé, mercredi 7 décembre 2022, le lancement d'un service de taxis autonomes dans la ville des Etats-Unis.

 

Motional va mettre à disposition des utilisateurs d'Uber sa flotte de Hyundai Ioniq 5, des véhicules électriques capables de se déplacer sans chauffeur. Le service sera accessible via les options UberX ou Uber Comfort Electric de l'application mobile. Les clients pourront se voir proposer l'une des voitures de Motional et devront accepter la course.

 

Pour l'heure, des conducteurs pouvant intervenir en cas d'imprévu seront présents à bord, mais Motional espère proposer des taxis entièrement sans chauffeur en 2023. Uber et Motional, une coentreprise fondée par le constructeur automobile sud-coréen Hyundai et l'équipementier américain Aptiv, ont signé début octobre un partenariat de dix ans visant à déployer des taxis autonomes dans plusieurs villes américaines.

 

A lire aussi : Stellantis rachète la start-up aiMotive, spécialiste de la voiture autonome

 

Après Las Vegas, l'objectif est de lancer un service similaire à Los Angeles, en Californie. Depuis mai 2022, Motional y propose déjà des livraisons autonomes pour les clients de la plateforme de commandes de repas Uber Eats.

 

Uber a également signé en septembre un accord de dix ans avec Nuro, un autre spécialiste des véhicules autonomes, pour développer les livraisons de nourriture sans chauffeur à Houston, au Texas, et Mountain View, encore en Californie.

 

De son côté, Motional s'est aussi associé à Lyft, le principal rival d'Uber aux États-Unis, pour des projets de taxi autonomes. Un lancement grand public est prévu à Las Vegas l'an prochain et un autre doit avoir lieu à Los Angeles sans qu'une date n'ait été avancée. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle