S'abonner
Constructeurs

La nouvelle Dacia Spring restera-t-elle la moins chère des électriques ?

Publié le 21 février 2024

Par Robin Schmidt
4 min de lecture
La Dacia Spring s’offre un changement radical dans sa version restylée. Si ses tarifs n’ont pas encore été dévoilés, celle qui a été pendant longtemps la citadine électrique la moins chère du marché européen pourrait néanmoins perdre son titre face à sa nouvelle concurrente, la Citroën ë-C3.
dacia spring restylée
La nouvelle Dacia Spring ne sera pas éligible au bonus écologique ni à la prime à la conversion. ©Dacia

Dacia lève le voile sur sa nouvelle Spring. Lancée en 2021, la citadine électrique fait peau neuve grâce à un restylage en profondeur, touchant aussi bien l’intérieur que l’extérieur.

 

Avec pas moins de 61 900 exemplaires écoulés en Europe en 2023 (+27 %) selon les données du cabinet Jato, la Dacia Spring a donc conservé pour la deuxième année consécutive son titre de troisième voiture électrique la plus vendue aux particuliers.

 

A lire aussi : Dacia compte sur le nouveau Duster pour compenser la baisse des ventes de la Spring

 

La citadine électrique restylée proposera deux motorisations d'une autonomie de 220 kilomètres WLTP. Les versions d’entrée de gamme, Essential et Expression, embarqueront un moteur de 45 ch (33 kW), tandis que les finitions les plus élevées seront équipées d’une motorisation qui développe 65 ch (48 kW), lui permettant notamment d’atteindre un 0 à 100 km/h en moins de 14 secondes.

 

Un restylage radical pour la citadine électrique

 

La nouvelle identité de Dacia apparaît clairement sur la carrosserie de cette nouvelle Spring. À l’extérieur, l’ensemble des éléments ont donc été redessinés, à l’exception du toit qui est la seule pièce de carrosserie issue du modèle précédent.

 

Les barres de toit de l'ancienne version ont disparu. ©Dacia

 

Les deux bandeaux noirs, figures emblématiques de la nouvelle identité de Dacia, font leur apparition à l’avant et à l’arrière, encadrés par la signature lumineuse en "Y" de la marque. Des roues de 15 pouces sont désormais disponibles en équipements de série, tandis que les habituelles barres de toit, à l’origine d’une perte d’autonomie, ont quant à elles été supprimées.

 

"En bénéficiant du nouveau langage de marque, la Spring confirme plus que jamais son statut de membre essentiel de la famille Dacia. Nous lui avons offert un design sérieux et sûr de lui. Forte du succès de la génération précédente, la nouvelle Spring s’affirme, sans complexe", explique David Durand, directeur design de Dacia.

 

Un nouvel écran digital de sept pouces équipera les versions de série. ©Dacia

 

Le restylage de la nouvelle Spring est également visible dans l’habitacle du véhicule. À l’intérieur, la planche de bord a été totalement réinventée, à la fois pour intégrer le nouveau design de Dacia, mais aussi pour accueillir un nouvel écran digital de sept pouces qui équipera les versions de série. Un grand écran central multimédia de dix pouces sera aussi disponible pour les finitions les plus élevées.

 

Fin du bonus et de la prime à la conversion

 

La nouvelle Dacia Spring, dont les tarifs n’ont pas encore été dévoilés par le constructeur, ne bénéficiera cependant plus du bonus écologique et de la prime à la conversion. Elle pourrait ainsi perdre son titre de citadine électrique la moins chère du marché européen, face à une concurrence qui se promet d'être de plus en plus relevée.

 

En tête de liste, l’arrivée de sa nouvelle concurrente française : la Citroën ë-C3. Plus performante, avec plus d'autonomie mais surtout éligible à la prime des 4 000 euros, la voiture électrique de la marque aux chevrons pourrait faire de l’ombre à cette Dacia Spring restylée.

 

Pour mémoire, la future petite Citroën est annoncée au prix de 23 300 euros et il y aura même une version à 19 990 euros en 2025.

 

A lire aussi : Distribution automobile : Tressol-Chabrier et Peyrot se rapprochent autour des marques Renault et Dacia

 

Les commandes de la nouvelle citadine électrique de Dacia débuteront au printemps 2024, pour une commercialisation prévue au cours de l’été prochain.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle