S'abonner
Constructeurs

Black Star entre dans les réseaux du groupe Renault

Publié le 12 octobre 2023

Par Romain Baly
4 min de lecture
Le spécialiste des pneus reconditionnés pour véhicules légers a signé un accord d'envergure avec le groupe tricolore. Déjà distribuée par plusieurs enseignes, la gamme Leonard de Black Star fait son apparition dans les réseaux Renault, Dacia et Motrio. Le losange compte également s'appuyer sur cette offre pour les VO de sa Re-Factory.
Black Star Renault pneus reconditionnés
Christopher Le Coq, responsable marketing après-vente monde business pneumatiques chez Renault Group, et Laurent Cabassu, directeur général de Black Star. ©Mobivia

Black Star n'a pas perdu de temps. Au printemps, la société du groupe Mobivia dévoilait sa première gamme de pneus reconditionnés. Leonard est en effet venue concrétiser plusieurs mois de travail et le résultat semble avoir séduit le marché. Fabriquées au sein de l'ancienne usine Bridgestone de Béthune (62), ces enveloppes TC4 ont rapidement attiré l'attention de différents acteurs, conscients de l'intérêt pour leurs clients ou pour eux-mêmes de pouvoir s'appuyer sur une offre de seconde main équivalente à une neuve et ultra-compétitive sur le plan commercial.

 

En quelques mois, Black Star a fait son entrée dans les réseaux de sa maison mère (Norauto et Midas) mais aussi chez des concurrents. BestDrive, Euromaster, Speedy et Vulco lui ont accordé sa confiance. Des discussions sont en cours avec d'autres. Des loueurs longue durée ont également manifesté leur intérêt. De même que des régions, des agglomérations ou des villes. "Il y a une émulation collective qui se crée", constate Laurent Cabassu, directeur général de la société, rencontré lors d'Equip Auto Lyon.

 

A lire aussi : Mobivia et Black Star créent une usine de rechapage de pneus

 

Et d'ajouter : "L'accueil autour de notre produit a été très bon, la presse s'y est beaucoup intéressée et les retours qualité s'avèrent excellents". Ces six derniers mois, environ 50 000 pneumatiques Leonard ont été mis à la route. Les partenariats se multipliant, l'usine de Béthune a dû monter en cadence et gérer deux impératifs que sont les carcasses et les ressources humaines. "On a une grosse pression" consent Laurent Cabassu.

 

Une exclusivité jusqu'à la mi-2024

 

La vieille matière est un enjeu de tous les instants, sachant que Black Star ne garde que 20 % des pneus qui lui sont livrés (principalement pour des questions de taille et de qualité). Côté équipe, le site de production a récemment passé le cap des 100 salariés. Une quarantaine d'entre eux a été recrutée sans CV, une démarche singulière, avec le soutien de Pôle Emploi. Loin de s'arrêter en si bon chemin, la société officialise aujourd'hui un partenariat de grande envergure.

 

Black Star vient ainsi de convaincre le groupe Renault de miser sur ses produits. Une annonce qui a pris sa genèse voilà quelques mois. "Lorsque nous étions en phase d'avant-projet, de nombreuses sociétés se sont intéressées à Black Star et sont venues nous rencontrer, rembobine Laurent Cabassu. Parmi elles, il y avait des constructeurs automobiles, dont Renault, qui est sans doute celui qui a compris le plus vite ce que nous voulions faire. Nous nous sommes retrouvés sur les valeurs et les équipes ont bien assimilé que Leonard était un produit de remplacement".

 

Le potentiel de la Re-Factory

 

Il en résulte ainsi cet accord. Les pneus reconditionnés de Black Star vont donc faire progressivement leur apparition dans tous les réseaux du groupe tricolore (Renault, Dacia, Motrio…). Ce dernier dispose par ailleurs d'une exclusivité – parmi les constructeurs – jusqu'à la mi-2024. Mais plus que de s'appuyer sur Leonard uniquement pour compléter son offre après-vente, le losange va également en faire un atout de sa Re-Factory.

 

Basée à Flins (78), l'usine de reconditionnement de véhicules d'occasion de Renault a ouvert ses portes fin 2021. L'année suivante, 16 000 voitures ont été traitées. À l'instar du site nordiste de Black Star, celui du constructeur tricolore monte progressivement en régime. Il est déjà actuellement, selon sa direction, le plus important site de reconditionnement de VO d'Europe. Si tous les pneus des véhicules pris en charge ne sont pas systématiquement changés, le débouché n'en reste pas moins énorme pour la filiale de Mobivia.

 

Un partenariat qui a du sens

 

"Et puis, au-delà de l'aspect commercial, reconditionner des véhicules avec pneumatiques eux-mêmes reconditionnés a beaucoup de sens" fait remarquer le directeur général. Les deux partenaires vont d'ailleurs déployer une communication commune à ce sujet pour mettre en lumière leur collaboration.

 

Pour donner encore un peu plus de sens, justement, à cet accord, Laurent Cabassu fait remarquer que Flins n'est située qu'à 250 km de Béthune. Les approvisionnements de Black Star à la Re-Factory auront ainsi un impact environnemental globalement limité pour la planète. "On est très heureux de travailler avec des équipes comme celles de chez Renault qui se permettent de sortir des sentiers battus et qui croient en notre projet", conclut-il. Black Star prévoit de terminer l'exercice 2023 sur une production de 200 000 unités, contre 300 000 espérées pour 2024.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle