S'abonner
Services

Wash s'engage pour un lavage auto plus responsable

Publié le 14 mars 2023

Par Marc David
4 min de lecture
Largement concernée par les mesures gouvernementales liées à la crise sécheresse, l'enseigne de lavage de TotalEnergies, Wash, déploie sa stratégie fondée sur le développement durable.
La nouvelle identité récente de Wash (ici l'aire de Morainvilliers sud) va s'accompagner d'un vaste plan visant à préverser l'environnement.

On le sait, Wash a pris l'engagement d'être moteur dans le virage à négocier tant pour encadrer davantage le service lavage en centre spécialisé que pour ce qui concerne la maîtrise de la consommation d’eau. "Par le biais d'une communication grand public déployée dès ce printemps dans notre réseau, nous voulons réinsister sur l'importance d'un lavage en centre spécialisé pour l'optimisation de la consommation d'eau et le traitement des polluants provenant des boues de lavage contrairement à un lavage à domicile (interdit par la loi NDLR)", explique Vincent Lebarbenchon, responsable partenariats et communication de TotalEnergies Wash France.

 

Dans ce registre, Wash qui enregistre déjà près de 100 sites équipés sur son réseau, engage dès maintenant un plan de déploiement de systèmes de recyclage de 10 millions d'euros par an dans les 5 prochaines années. "Notre objectif est bien d'investir massivement dans le recyclage de l’eau" précise Pierrick Baudrais, PDG de TotalEnergies Wash France.

 

Et celui-ci d'ajouter : "Nous testons plusieurs solutions de recyclage développées par différents fournisseurs et avec l'un d'entre eux nous obtenons de très bons résultats depuis 10 ans. Nous suivons nos consommations d'eau chaque mois et la mise en place de module de recyclage avec notre partenaire fournisseur actuel (ATH, NDLR) nous permet le recyclage de 75 % d'eau au minimum, soit l’économie de 120 litres d’eau par lavage en moyenne." 

 

Un lavage plus responsable

 

A noter que la démarche concerne aussi bien les centres de lavage existants que les créations. L’objectif de l'enseigne est de réduire drastiquement les consommations d’eau et faire en sorte que le maximum de portiques puissent être fonctionnels en période de sécheresse grâce à une économie d’eau de 75 % par programme. Plus globalement, cette démarche s'inscrit dans le cadre d'un engagement de Wash sur le développement durable.

 

Concrètement, celle-ci repose sur un plan d’actions engagé depuis quelques années et qui se poursuit. Il pourrait se résumer en une phrase : "En route vers un lavage auto plus responsable". Vincent Lebarbenchon explique : "au vu de notre position de leader sur le marché (1100 centres à ce jour, NDLR), nous pensons qu’il y a sans doute des standards à mettre en œuvre dans la profession, l’objectif étant de faire évoluer les pratiques." 

 

Développer les panneaux solaires

 

Le programme intègre également l’accélération de la transition énergétique, avec l’équipement des centres de lavages en panneaux solaires. Aujourd’hui, près de 384 centres en sont déjà équipés, soit un gain en énergie de 3 à 4 %. En outre, sur le plan des produits utilisés pour le lavage (shampooing, mousse active, polish, cire et autres), 80 % sont biodégradables. Dans ce registre, l’enseigne a lancé dans les stations-services une gamme de produits d’entretien automobile labellisée Ecocert tant sur les produits que sur leurs emballages.

 

A lire aussi : Le lavage HP à l'eau froide en question

 

Par ailleurs, et ceci en partenariat avec Kiehl, son fournisseur de produits pour les installations de lavage, Wash a mis en œuvre une démarche de réutilisation des bidons dans les centres de lavage. Ainsi, avec cette démarche, l'enseigne évite la production de plus de 100 000 bidons plastiques par période de 7 ans, ce qui n'est pas rien.

 

Parallèlement, la réduction des déchets plastiques n'est pas occultée. Pour rappel, le réseau de lavage émet sur le marché plus d’1 millions de cartes Wash par an. "Afin de limiter la production de cartes, donc de plastique, nous allons lancer en ce début d'année 2023 une opération pour encourager nos clients de passer de la carte Wash à l’application Wash, indique Vincent Lebarbenchon. A cette occasion nous proposerons en station une solution de collecte et de recyclage des cartes usagées". L'enseigne proposera également à l'utilisateur d'acheter des recharges lavage pour l'application en boutique. Les exploitants pourront ainsi accompagner les clients vers un parcours lavage plus digital.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle