S'abonner
Services

Uber limite la casse

Publié le 24 août 2017

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le service de VTC a publié son rapport trimestriel. S'il fait état d'une progression du chiffre d'affaires, celui-ci démontre néanmoins que l'entreprise perd toujours de l'argent, mais à des niveaux moins élevés.

 

Des pertes, oui. Mais dans des proportions plus acceptables. C'est le bilan que l'on peut tirer du rapport trimestriel d'activité d'Uber. La plateforme de VTC a accusé une perte nette d'exploitation de 645 millions de dollars au deuxième trimestre 2017, en baisse de 9%. A titre de comparaison, l’entreprise avait perdu 708 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'exercice courant et 991 millions de dollars au quatrième trimestre 2016.

 

Durant le deuxième trimestre, Uber a enregistré un chiffre d’affaires ajusté de 1,75 milliard de dollars (1,49 milliard d'euros environ), contre 800 millions sur la même période en 2016 (677 millions d'euros environ) et 1,5 milliard de dollars au premier trimestre (1,27 milliard d'euros). D'après les informations de la presse américaine, cette augmentation est à mettre au crédit de la hausse de 150% du nombre de courses effectuées sur un an.

 

Uber ne roule pas sur l'or, mais sur des œufs. Alors que le groupe se cherche un P-DG pour reprendre le flambeau après le limogeage du président-fondateur, Travis Kalanick, quatre fonds d’investissement ont décidé de revoir à la baisse, entre 12% et 15%, la valeur des actions qu’ils détiennent dans la société fondée en 2009, valorisée à 68 milliards de dollars. Monnayée 49 dollars environ, selon le cours de la Bourse américaine, les fonds estiment que l'action d'Uber vaut entre 41,50 et 42,70 dollars.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle