S'abonner
Constructeurs

BYD s’attaque au marché du VTC

Publié le 11 avril 2024

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
Le constructeur chinois annonce la livraison de 100 berlines BYD Seal à FlexiFleet. Les clients du loueur spécialisé dans la location longue et moyenne durée de VTC pourront recevoir leurs véhicules entre avril et mai 2024.
Le constructeur chinois annonce la livraison de 100 berlines BYD Seal à FlexiFleet. ©BYD

Ce n’est qu’une question de temps avant de voir les chauffeurs VTC rouler en BYD. La marque chinoise annonce en effet la livraison de 100 BYD Seal à FlexiFleet. Il s’agit là de la première incursion du constructeur sur le marché du VTC. Si la marque assure avoir déjà livré la berline à quelques chauffeurs de taxis et à des clients VTC, il s’agit de la première commande de cette ampleur.

 

A lire aussi : BYD Seal : tueuse de Tesla ?

 

"La marque est ravie de pouvoir travailler avec les chauffeurs VTC. Il s’agit d’une belle opportunité pour BYD, puisque leurs clients pourront découvrir la Seal que ce soit dans la rue ou à l’intérieur comme passager et donc constater la qualité du véhicule", assure BYD, qui s’appuie sur ce partenariat en guise de vitrine.

 

Des livraisons progressives entre avril et mai 2024

 

Les clients du loueur longue et moyenne durée spécialisé dans les VTC pourront recevoir leurs véhicules entre avril et mai prochain. FlexiFleet travaille avec 2 500 chauffeurs VTC dans toute la France, dont 95 % d’entre eux utilisent des véhicules électrifiés. En revanche, ces livraisons seront principalement dispatchées entre l’Île-de-France et la région lyonnaise.

 

En fonction de l’appétence pour ses véhicules, BYD assure être prêt à renouveler son partenariat avec FlexiFleet. Ce dernier s’est tourné vers le constructeur chinois après avoir constaté l'engouement des chauffeurs VTC pour la Seal, lors de l’événement Uber Green Day de novembre 2023 à l’hippodrome de Longchamps. Une belle opportunité pour le loueur, qui est parvenu à réduire la part de véhicule thermique à moins de 5 % au sein de sa flotte.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle