S'abonner
Services

Travers écologiques

Publié le 26 mai 2006

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
Le principe du coq, volatile porteur des couleurs nationales, c'est qu'il peut se targuer de chanter au mitan de repoussants déchets. Alors que nous pouvons légitimement nous interroger sur ce choix hautement symbolique, ne voilà-t-il pas que le secteur de l'automobile a décidé d'abonder...
Le principe du coq, volatile porteur des couleurs nationales, c'est qu'il peut se targuer de chanter au mitan de repoussants déchets. Alors que nous pouvons légitimement nous interroger sur ce choix hautement symbolique, ne voilà-t-il pas que le secteur de l'automobile a décidé d'abonder...
Le principe du coq, volatile porteur des couleurs nationales, c'est qu'il peut se targuer de chanter au mitan de repoussants déchets. Alors que nous pouvons légitimement nous interroger sur ce choix hautement symbolique, ne voilà-t-il pas que le secteur de l'automobile a décidé d'abonder...

...dans ce sens… Explications. La récente étude de l'Ademe (voir page 24) vient de consacrer les marques automobiles françaises comme étant les constructeurs les moins pollueurs, plus exactement ceux qui produisent le moins de CO2. Grâce à leur positionnement de gamme, et aussi à l'ampleur du parc Diesel, moins polluant du fait du FAP, PSA et Renault emportent respectivement la première et la seconde place des constructeurs les moins polluants devant Fiat. Parallèlement, les caprices du calendrier nous amènent à la date fatidique du 24 mai, jo[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle