S'abonner
Services

Quels enjeux pour les réparateurs dans les prochaines années ?

Publié le 7 septembre 2022

Par Louis Choiset
2 min de lecture
Le cabinet Gipa a réalisé, pour le compte d'Equip Auto, une étude qui traite des enjeux et préoccupations des réparateurs pour les prochaines années. Le recrutement du personnel est dans toutes les têtes contrairement à la digitalisation de l’atelier.
Le recrutement demeure l'enjeu majeur des réparateurs français dans les prochaines années.

Parmi les cinq préoccupations principales des réparateurs, le recrutement du personnel arrive en tête avec 27,2 %. Dans cette étude sur le secteur de l'après-vente réalisée par le Gipa, pour Equip Auto, le cabinet montre que les équipements répondant aux nouvelles demandes des véhicules électriques est le deuxième enjeu majeur des réparateurs français avec 23,8 %. Il devance la formation (23,5 %), l'intégration de solutions écologiques dans les ateliers et le réemploi des pièces (15,1 %). A la cinquième et dernière place, on retrouve la digitalisation des ateliers (10,3 %).

 

Toutefois, d'après l'étude, les réponses varient selon le circuit étudié. En effet, le recrutement du personnel cristallise la plus forte préoccupation des RA1, des centres-auto et des pneumaticiens, tandis que la formation est davantage évoquée par les MRA. Du côté des réparateurs rapides, c'est l’équipement et les enjeux du véhicule électrique qui se dégagent comme priorité.

 

Gros plan sur les MRA

 

Au niveau des solutions écologiques et de l’utilisation de pièces de réemploi, elles sont davantage prisées par les MRA (19,3 %), devant les RA1 (13,8 %) et les réparateurs rapides (12,2 %). Un enjeu représenté de manière minoritaire chez les centres-auto (7,4 %).

 

 

Au sein même de la branche des MRA, l'enquête révèle une différence de pondération. Les réparateurs ayant adossé un panneau multimarque des constructeurs se montrent avant tout préoccupés par les équipements répondant aux enjeux électriques. Pour les MRA avec enseigne grossistes et les MRA indépendants, l'étude distingue qu'ils sont plus tournés vers la formation. 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle