S'abonner
Services

ProovStation révèle (enfin) son portique d'inspection

Publié le 24 septembre 2020

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Après tant d'attente, ProovStation a levé le voile sur son portique d'inspection automatique des véhicules, le 23 septembre 2020. L'entreprise lance donc officiellement les hostilités sur un marché en devenir et dont le périmètre est européen, voire mondial.
Gabriel Tissandier et Cédric Bernard, respectivement directeur technique et directeur général de ProovStation.
Gabriel Tissandier et Cédric Bernard, respectivement directeur technique et directeur général de ProovStation.
  Deux voyages au CES de Las Vegas, une visite à Equip Auto, des présences dans le public de concours d'innovation… rien n'y aura fait. Il aura finalement fallu attendre une visite sur le site logistique de GCA (Groupe Charles André), à Corbas, en banlieue lyonnaise, pour se faire une idée précise de ce que ProovStation a mis quatre années à développer. En effet, le 23 septembre 2020, la start-up soutenue par le groupe Bernard et BPI France a levé le voile sur son prometteur portique d'inspection automatique des véhicules.   "Nous souhaitons équiper les logisticiens, les constructeurs et les acteurs du marché de l'occasion", pose Cédric Bernard, le directeur général de ProovStation, qui n'oublie pas les loueurs pour autant. Outre GCA, le groupe BCAuto, un constructeur français et d'autres références encore tenues secrètes ont signé des bons de commande pour ce service facturé 5 000 euros par mois environ. "Aucun désistement n'est à signaler en dépit de la crise", dit-on en interne et [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle