S'abonner
Services

MaprochaineAuto en pilote chez VGRF

Publié le 18 juin 2020

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Dans le cadre de ses négociations avec la filiale de distribution du groupe Volkswagen, la start-up a démarré une phase de test dans le point de vente de Villeneuve-d'Ascq (59).
Le point de vente de Villeneuve d'Ascq servira de pilote en vue d'un déploiement de la solution dans le réseau national de VGRF.

 

MaprochaineAuto poursuit son bonhomme de chemin. L'entreprise qui met ses algorithmes au service de la détection de leads VN et VO, à l'après-vente, pourrait devenir un partenaire de VGRF à l'échelle nationale. Les négociations avancent en ce sens, selon une information communiquée par cette filiale du groupe Bee2link.

 

Mais avant d'officialiser un accord cadre, il reste à passer l'épreuve du test grandeur nature. Une étape qui débuté cette semaine, chez Auto-Expo, distributeur des gammes VW et VW Utilitaires, à Villeneuve d'Ascq (59). Un site dont le directeur, Grégoire Dewerdt, s'est porté volontaire pour l'expérimentation. "Nous avons une équipe marketing dynamique et très tournée vers les technologies connectées, argue-t-il en premier lieu, et nous hébergeons la cellule en charge de toute la plaque nord", poursuit-il.

 

Surtout, ce dernier explique avoir fait ce choix d'innovation pour aider ses collaborateurs. "Ce qui fait la différence entre les points de vente est la capacité à délivrer un service, à se montrer pertinent pour les clients. Nos conseillers service et nos conseillers commerciaux ont besoin de nouveaux outils", soutient-il, considérant qu'il n'est pas toujours aisé d'aller à la rencontre d'un client de passage à l'atelier pour lui faire une proposition commerciale. "La solution est encore perfectible et les développeurs de MaprochaineAuto se montrent réceptifs", partage-t-il son appréciation. Il va notamment les amener à soumettre des offres qui prennent en compte les conditions de financement de la captive et non pas seulement un prix facial.

 

Avec un potentiel de 1 300 VN et 700 VOP immatriculés par an, mais surtout une cinquantaine d'entrées à l'atelier par jour, dont 40 à 60 % de clients inconnus dans la base de donnée, le site nordiste de VGRF présente toutes les caractéristiques d'un terrain d'expérimentation à taille conséquente. "Ils ont un large stock de véhicules, ce qui va nous permettre d'affiner nos algorithmes de recommandation", relève Jonathan Damis, le cofondateur de MaprochaineAuto.

 

La date du bilan n'est pas encore arrêtée, car VGRF a autorisé un déploiement à Metz (51), dès le 26 juin prochain. Les sites Volkswagen et Audi locaux seront concernés. Les grandes décisions quant seront prises ensuite, mais tout porte à croire que la filiale de distribution du constructeur allemand s'engagera dans la durée avec l'entreprise.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle