S'abonner
Services

Les véhicules d'occasion se convertissent à la location

Publié le 7 octobre 2021

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
La location avec option d'achat ou de longue durée ne pèse que 2,9 % des transactions de voitures d'occasion au global. Mais l'analyse par tranche d'âge des ventes VO montre une progression fulgurante des systèmes locatifs sur les véhicules de moins d'un an.
Le taux de pénétration du financement locatif progresse sur les véhicules d'occasion les plus récents.
Le taux de pénétration du financement locatif progresse sur les véhicules d'occasion les plus récents.

Chaque mois, la publication des chiffres de l'ASF (Association des sociétés de financement) montre une évolution croissante de la location avec option d'achat dans le financement des véhicules d'occasion.

 

Lors du bilan sur les sept premiers mois de l'année, l'ASF faisait état d'une production de 640 millions d'euros en LOA VO sur un total de plus de 3 milliards d'euros sur ce segment de véhicules. Soit 21 % de la production financière.

 

Si la part de la LOA est bien loin de celle accordée aux véhicules neufs, qui pèse désormais 81 % en valeur des financements, la LOA VO connaît un bond de 63,7 % par rapport à la même période en 2020.

 

Du côté des immatriculations, la progression est également visible, même si elle est masquée lors de l'analyse des chiffres globaux du marché. En effet, depuis le début de l'année, 4,575 millions de véhicules d'occasion ont été échangés sur le marché français.

 

Dans ce volume total, le système locatif (LOA ou LLD) ne pèse que 2,9 %. Les autres transactions se réalisant sous forme d'achat comptant, comprenant les prêts personnels.

 

Le locatif progresse dans l'occasion

 

Mais dans le détail par tranche d'âge, la réalité est tout autre. Ainsi, les véhicules d'occasion de moins d'an par exemple s'échangent pour 24,2 % d'entre eux avec une offre locative (83 430 unités sur un total de 345 323) comme nous l'indiquent les chiffres AAA Data. Sur l'année 2020, cette part atteignait 21,4 % et seulement 16,2 % en 2017.

 

"Cette progression montre bien que la frontière entre le véhicule neuf et d'occasion est en passe de disparaître et seule la prise en compte des marchés neufs et d'occasion permet de comprendre les mouvements des clients, explique Julien Billon, directeur général de AAA Data. Les chiffres de location sur les véhicules d'occasion de moins de 5 ans prouvent que nous sommes au début d'un mouvement comparable à l'émergence de la LOA sur le véhicule neuf au début des années 2010." Sur les véhicules d'occasion âgés d'un an, la part du locatif atteint 9,1 % depuis le début de l'année. En 2017, le pourcentage ne dépassait pas les 5 %.

 

Sur les véhicules de moins de 5 ans, qui sont essentiellement vendus par les professionnels de l'automobile, (1,85 million de janvier à septembre 2021), 133 965, soit 7 %, ont bénéficié d'une location comme financement. Ce chiffre est sans doute sous-estimé car les offres de location de moyenne durée qui fleurissent depuis plusieurs mois, sont intégrées dans le SIV sous des achats comptants, le système du ministère de l'Intérieur ne prenant pas en compte cette catégorie de location inférieure à 24 mois.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle