S'abonner
Services

Les petites entreprises de l'automobile sortent la tête de l'eau

Publié le 24 avril 2024

Par Thomas Blanc
3 min de lecture
La Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) et la Banque Populaire ont présenté le 23 avril 2024 leur observatoire de la petite entreprise. Celui-ci témoigne des bons résultats des TPE du secteur automobile, tout particulièrement les carrosseries qui ont en moyenne le chiffre d'affaires qui progresse le plus, toutes professions confondues.
Fédération des centres de gestion agréés FCGA Banque Populaire TPE Observatoire de la petite entreprise carrosserie automobile
La carrosserie automobile figure dans le hit-parade des TPE ayant le plus progressées en termes de chiffre d'affaires en 2023. ©AdobeStock-bhakpong

Dans une année 2023 pas simple pour les entreprises, happées par le remboursement de la dette Covid, les taux d'intérêts élevés et une inflation importante (4,9 %), les TPE ne font pas figure d'exception.

 

Selon l'Observatoire de la petite entreprise de la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) et de la Banque Populaire, leur indice de progression de chiffre d'affaires pour l'année 2023 s'établit à 1,5 %. Il était de 6,6 % en 2022.

 

Cependant, au classement général par secteur, la "vente et réparation automobile" prend la deuxième place avec +4,4 % de progression du chiffre d'affaires (contre +1,4 % en 2022), nettement supérieure à la moyenne tous secteurs confondus, de +1,5 %. 

 

Les TPE du domaine des "cafés, hôtels et restaurants" tiennent la première place (+6,2 % d'augmentation du chiffre d’affaires). Néanmoins, leur indice de progression est en chute libre, puisqu'il avait atteint 28 % en 2022. Contrairement aux hôtels et restaurants, les petites entreprises du monde automobile ont eu une croissance en net progrès : +3 points sur un an. En suivant cette dynamique, les courbes se croiseront bientôt.

 

2023 2022 Var 23/22
Cafés, hôtels et restaurants 6,2% 28,5% -22,3 points
Vente et réparation automobile 4,3% 1,4% + 2,9 points

 

Les TPE de la carrosserie portent le secteur 

 

Dans le détail, la filière tout entière retrouve des couleurs, en grande partie grâce à l'activité carrosserie qui tire la courbe vers le haut. Selon l’étude, la carrosserie automobile est la profession qui bénéficie de la plus forte progression d’activité en 2023, tous secteurs confondus. Les très petites entreprises de carrosserie ont vu leur chiffre d’affaires progresser en moyenne de 11 % en 2023, alors qu'il n'avait augmenté que de 2,1 % en 2022.

 

Selon Christophe Dunoyer, président de la commission des études économiques de la FCGA, qui a présenté avec le sourire ces résultats, ce score est dû à des facteurs exogènes. "Si les ateliers de carrosserie bénéficient indéniablement de la hausse du prix des pièces détachées, ils doivent aussi leur dynamisme à l’augmentation du chiffre d’affaires générée par la main-d’œuvre plus coûteuse depuis quelques années déjà. Les professionnels doivent aussi effectuer des interventions de plus en plus complexes sur des véhicules souvent équipés de dispositifs de sécurité et de technologies associées comme les Adas"

 

A lire aussi : La maintenance automobile à l'épreuve de l'électrification du parc

 

Également en cause, le pouvoir d’achat des ménages, en recul constant en période d’inflation. Les foyers achètent moins de véhicules neufs et ont tendance à passer davantage par les ateliers d'après-vente pour entretenir ceux qu'ils possèdent déjà. 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle