S'abonner
Services

Entretien avec Alexandre Boutin, directeur général de France Assist

Publié le 4 mars 2005

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
"Réussir le pari de la vulgarisation de la garantie auprès du grand public". Depuis son rachat en 2003 par Mapfre Asistencia, filiale du premier assureur espagnol, Sage Garantie a changé de dimension. Alexandre Boutin, directeur général de France...
"Réussir le pari de la vulgarisation de la garantie auprès du grand public".
Depuis son rachat en 2003 par Mapfre Asistencia, filiale du premier assureur espagnol, Sage Garantie a changé de dimension. Alexandre Boutin, directeur général de France...
"Réussir le pari de la vulgarisation de la garantie auprès du grand public". Depuis son rachat en 2003 par Mapfre Asistencia, filiale du premier assureur espagnol, Sage Garantie a changé de dimension. Alexandre Boutin, directeur général de France...
...Assist, revient sur l'année 2004, riche en événements, et nous donne sa vision de l'avenir. Journal de l'Automobile. Comment jugez-vous le marché de la garantie VO en 2004 ? Alexandre Boutin. Après une année 2003 difficile pour tous les professionnels de l'automobile, 2004 fut celle du retour à la croissance. C'est une année également marquée par la disparition d'un acteur majeur de la garantie au plan international, Warranty Holding, et par le rachat de plusieurs sociétés de garantie par des compagnies d'assurances désireuses d'acquérir un nouveau savoir-faire. Nous sommes d'ailleurs bien placés pour en parler ! Ce sont des mouvements bénéfiques pour nos prescripteurs qui verront l'offre des produits s'étoffer et la qualité de prise en charge de leur client s'améliorer grâce à un service mieux intégré. JA. Sur ce marché, comment a évolué la position de Sage Garantie ? Quelles sont vos prévisions pour 2005 ? Quels seront vos nouveaux produits ? AB. Depuis le rachat en juin 2003 des garanties Sage par Mapfre Asistencia, présente dans 52 pays et filiale de Corporación Mapfre, 1re compagnie [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle