S'abonner
Services

Emploi, formation, insertion… les tendances 2022

Publié le 11 avril 2022

Par Romain Baly
3 min de lecture
Selon l'Observatoire de l'ANFA, l'emploi dans la branche des services de l'automobile est reparti à la hausse en 2021. Dans le même temps, l'alternance a confirmé son dynamisme tandis que l'insertion des alternants continue de s'améliorer.
Alors que les effectifs au sein de la branche des services de l'automobile ont progressé de 1,4 % en 2021, ceux de l'alternance ont confirmé leur dynamisme avec un bond de 9,3 %. ©AdobeStock
Alors que les effectifs au sein de la branche des services de l'automobile ont progressé de 1,4 % en 2021, ceux de l'alternance ont confirmé leur dynamisme avec un bond de 9,3 %. ©AdobeStock

Après une année 2020 plombée par la pandémie de Covid-19, le marché de l'emploi dans la branche des services de l'automobile a retrouvé de la vitalité en 2021. Les effectifs ont ainsi progressé de 1,4 % lors de ce dernier exercice, de quoi dépasser le niveau d'avant crise, comme le souligne l'Observatoire des métiers de l'Association nationale pour la formation automobile (ANFA). La branche compte à date 160 000 entreprises et 500 000 actifs (salariés et indépendants).

 

Plus en détails, il est intéressant de noter que les secteurs du commerce et la réparation automobile concentrent, de très loin, le plus de salariés, s'arrogeant respectivement 36,8 % et 28,4 % des effectifs. Près de 40 % des entreprises emploient moins de 11 salariés, 25 % entre 11 et 49, et 35 % plus de 50. Enfin, sur le plan géographique, c'est sans surprise en Ile-de-France que l'on dénombre le plus de professionnels (71 746) et le plus d'entreprises (28 455).

 

Septième année de hausse pour l'alternance

 

Autre item analysé par l'Observatoire de l'ANFA, l'alternance a confirmé sa progression. Partout en France, les organismes de formation accueillent de plus en plus de jeunes en formation initiale, ce qui booste la progression des effectifs. Plus de 3 000 jeunes supplémentaires avaient intégré la branche à la rentrée 2021, soit 9,3 % de plus qu'un an auparavant. Une tendance haussière observée pour la septième année de rang.

 

Par ailleurs, l'alternance est aujourd'hui plus que jamais la solution de formation la plus plébiscitée par les jeunes et les entreprises, représentant 54,5 % des effectifs formés. Parmi les filières qui en rassemblent le plus, la maintenance pour les véhicules des particuliers et la carrosserie pointent en tête. La part des jeunes femmes continuent quant à elle de s'améliorer, de l'ordre de 4 % cette fois-ci, mais reste à un niveau assez bas (2 783 représentantes).

 

L'insertion s'est décalée de quelques mois

 

Enfin, autre élément démontrant la bonne santé de la branche, l'insertion professionnelle des apprentis poursuit, elle-aussi, son amélioration. Dans sa dernière étude, l'ANFA note que 71 % des jeunes en apprentissage ont trouvé un emploi dans les 12 mois suivant leur formation. Une tendance à la hausse.

 

"Avec la crise Covid, les chiffres de l’insertion professionnelle six mois après la formation avaient légèrement baissé. Nous avons aujourd’hui suffisamment de recul pour constater que le taux d’insertion a en réalité augmenté par rapport à celui des jeunes sortis de formation en 2019, le temps d’insertion s’étant décalé de quelques mois", confirme Philippe Le Gall, responsable projets à l’Observatoire des métiers des services de l’automobile.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle