S'abonner
Services

Eco Wash Lavage fait la différence

Publié le 1 décembre 2021

Par Marc David
4 min de lecture
Partenaire privilégié du groupe Lavance, en particulier pour les solutions de télémaintenance, Philippe Charles a fait de son centre de lavage de Villeparisis une référence absolue sur la région de la Seine-et-Marne.
Gros plan sur Eco Wash Lavage (77), une station des plus modernes à fort potentiel.
Gros plan sur Eco Wash Lavage (77), une station des plus modernes à fort potentiel.

"La meilleure aire de lavage de la région, propre et bien entretenue". Apposé sur Google par un client visiblement satisfait, cet avis élogieux en dit long sur les performances du centre de lavage Eco Wash Lavage, situé à Villeparisis (77). Belle réussite que celle de son exploitant indépendant Philippe Charles. Gérant à l’origine d’un établissement hôtelier, notre homme disposait également, à proximité, d’un terrain non exploité de 750 m2. De quoi lui donner des idées. Celui-ci de confirmer : "l’idée de développer une station de lavage me trottait dans la tête depuis plusieurs années", explique-t-il. Philippe Charles contacte alors les différents acteurs du lavage avant de porter son choix sur le groupe Lavance pour sa proximité et ses solutions en matière de maintenance et de service client.

 

Convaincu du fort potentiel régional de par le besoin et la situation géographique du terrain, qui se situe en entrée de zone industrielle, à proximité d’un parc commercial, Philippe Charles lance sa nouvelle activité en avril 2019, après avoir investi près de 280 000 euros pour l’aménagement du terrain (VRD, etc.) auxquels s’ajoutent quelque 350 000 € HT pour le matériel. Bien conseillé par le commercial du groupe Lavance, il opte en effet pour une offre de lavage très large, à savoir un portique de lavage haut de gamme M32, trois pistes haute pression et des périphériques fabriqués par Emic (société à part entière du groupe Lavance) : quatre aspirateurs avec soufflette, trois gonfleurs, un lave-tapis, un distributeur de lingettes et un sécheur moto.

 

Déploiement du sans contact sur l’ensemble de la station

 

Devant le succès de son centre de lavage, Philippe Charles décide rapidement de s’équiper d’un second portique de lavage M32. "Même modèle, mêmes dimensions, mêmes positionnements tarifaires des programmes pour une bonne visibilité par les clients", précise-t-il. Ainsi, si le panier moyen se situe entre 5,80 € et 6,10 € pour le lavage HP, il s’élève à 10,80 € pour le lavage automatique. Dans la foulée, Philippe Charles complète rapidement son offre de prestations avec un lave-tapis, un lave-siège et moquette ou encore un distributeur de liquide lave-glace.

 

Parallèlement, le paiement sans contact a été déployé sur l’ensemble de la station. "Près de 77 % des clients règlent en carte bancaire dont 53 % en sans contact, précise-t-il encore. Indiscutablement, le sans contact représente un atout fort". En réalité, il faut parler de 34 000 transactions en sans contact sur l’ensemble de l’année 2020 ! Et celui-ci d’ajouter : "au final, après deux ans d’activité, notre station fait montre d’un fort potentiel avec un chiffre d’affaires relativement conséquent (un peu plus de 300 000 € en 2020, NDLR)". A noter que l’exploitant s’appuie également sur un salarié à temps partiel ainsi que sur son fils Maxime sous contrat d’apprentissage.

 

Des solutions connectées pour une meilleure disponibilité

 

Et puis, dans le but d’offrir un meilleur service, Philippe Charles a décidé d’équiper son second portique de lavage de l’application LavControl de Lavance, qui lui permet de remettre le portique en service en toute sécurité, de relancer le lavage et d’être opérationnel tout de suite, en cas d’arrêt imprévu de la machine. Pour rappel, cette application permet également aux techniciens hotline du groupe Lavance de prendre en main le portique à distance si besoin, et de réaliser un premier télédiagnostic.

 

Dans le même registre, Philippe Charles est également utilisateur de la toute nouvelle application mobile LavConnect, présentée dans notre dossier lavage d’octobre (Journal de l'Automobile, n°1300). Il a d’ailleurs souhaité faire partie des clients testeurs de la première heure, au printemps 2021. "L’application LavConnect est pratique et performante, constate-t-il. J’y retrouve tous mes équipements et périphériques et je bénéficie de conseils de première maintenance pour réaliser de l’auto-dépannage, lorsque c’est possible". A noter que cette application lui permet également de faire des demandes en ligne d’entretiens préventifs ou de dépannages.

 

Le courant passe bien entre Philippe Charles (à droite) et le groupe Lavance, représenté ici par Rémi Hanot, le technicien responsable du secteur

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle