S'abonner
Services

Christ lance le tunnel hybride

Publié le 6 juillet 2011

Par Marc David
2 min de lecture
En s’inspirant du marché allemand, Christ lance une nouvelle génération de tunnels de lavage hybrides. En fait, un concept modulaire de longueur variable, doté de deux motorisations au choix.
En s’inspirant du marché allemand, Christ lance une nouvelle génération de tunnels de lavage hybrides. En fait, un concept modulaire de longueur variable, doté de deux motorisations au choix.

D’abord, cette donne comparative : Avec une population de 80 millions d’habitants, l’Allemagne compte un parc de 3 700 tunnels de lavage, environ. Avec ses 60 millions d’habitants, la France n’en compte que 120. Cherchez l’erreur !

Fort de ce constat, Christ propose désormais une nouvelle génération de tunnels "hybrides", soit des tunnels de longueur variable, entre 20 et 70 m, en mesure d’assurer un débit de 25 à 130 véhicules/heure. "Ces tunnels modulaires de haut de gamme disposent d’une structure tout inox, souligne Patrick König, directeur commercial de Christ. En outre, chacun des modules cinq brosses peut être équipé de deux motorisations (d’où le nom d’hybride) au choix, l’une électrique, l’autre hydraulique. Bien sûr, en fonction de la longueur du convoyeur, il est possible d’ajouter plusieurs modules". Ceci sachant qu’un tunnel de ce type se décline en cinq modules distincts : le prélavage (mousse et HP), le lavage, le polissage, l’aspersion de cire (protection et conservation) et enfin, le séchage. De là, en fonction de la longueur, le convoyeur avance de 6 à 18 m par minute. Ainsi, plus le tunnel est long, plus il est possible d’insérer des modules, avec la possibilité d’augmenter la vitesse du convoyeur. "Ce type de concept est prévu pour les villes de près de 60 000 habitants, précise Patrick König. Dans ce cas de figure, il sera possible d’opter pour le module de 35 véhicules/heure pour un volume théorique annuel de 40 000 lavages". Autre exemple, dans le cas d’une ville de 250 000 habitants, le module en mesure de traiter 80 véhicules/heure pour près de 100 000 lavages/an environ, fera l’affaire. Ainsi, un tunnel hybride (en version électrique) a été installé pour la première fois dans la station Savoie Lave Auto à Meythet/Annecy. Très prochainement, un autre exemplaire (en version hydraulique) entrera en service à Deauville.

A noter que ces tunnels sont nécessairement équipés d’un système de recyclage des eaux. Reste le coût. A titre indicatif, le mètre de tunnel revient à 13 000 € HT. Aussi, un tunnel de 20 m nécessitera un investissement d’environ 260 000 € HT, alors qu’il faudra compter 430 000 € HT pour un tunnel de 40 m.     

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle