S'abonner
Services

A force d’émettre…

Publié le 9 février 2007

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), rendu public le 2 février (1), est catégorique : le réchauffement climatique est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme. Dans le jargon scientifique,...
Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), rendu public le 2 février (1), est catégorique : le réchauffement climatique est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme. Dans le jargon scientifique,...
Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), rendu public le 2 février (1), est catégorique : le réchauffement climatique est très probablement dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l'homme. Dans le jargon scientifique,...
..."très probablement" rime avec "probabilité supérieure à 90 %". Inutile d'ergoter, c'est plus qu'un début de preuve. Forcément, les discours apocalyptiques peuvent alors foisonner (2). Forcément, on en vient à parler du secteur automobile, gros pourvoyeur d'émissions néfastes de surcroît lesté de la vilaine image d'industrie lourde. Autant on ne peut que condamner les harpies qui font de l'automobile un unique et bien c[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle