S'abonner
Industrie

Valeo résiste bien au troisième trimestre 2023

Publié le 27 octobre 2023

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Au cours du troisième trimestre 2023, Valeo a réalisé un chiffre d'affaires de 5,224 milliards d'euros, en hausse de 4 % à périmètre et taux de change constants. L'équipementier a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.
Valeo résultats
Valeo a obtenu 260 millions d'euros d'augmentation, liée à l'inflation, de la part des constructeurs automobiles au premier semestre. ©Valeo

Après un bon premier semestre 2023Valeo a fait mieux que l'industrie automobile dans son ensemble, l'équipementier enregistre des performances en conformité "avec le marché automobile sur le trimestre", explique son directeur général Christophe Périllat.

 

Le chiffre d'affaires s'établit à 5,2 milliards d'euros sur le troisième trimestre 2023. Christophe Périllat a malgré tout salué des ventes en hausse de 14 % sur les neuf premiers mois de l'année.

 

A lire aussi : Les équipementiers allemands à l'épreuve de l'électrification

 

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du pôle système de propulsion s'est lui contracté de 2 % à cause de "la baisse temporaire des volumes de production constatée sur certaines plateformes pour véhicules électriques en Europe, accentuée par des déstockages importants", détaille le communiqué.

 

 

"Au cours du trimestre, cette activité a enregistré un milliard d’euros de nouvelles commandes (six milliards d’euros de commandes depuis le début d’année), ce qui renforce notre confiance dans l’accélération de l’électrification" a toutefois précisé Christophe Périllat. Le groupe s'attend à une reprise de la production des véhicules électriques au quatrième trimestre par rapport au troisième.

 

Le pôle système de confort et d'aide à la conduite s'est bien comporté, avec une croissance 4 %, grâce notamment au système d'assistance à la conduite Adas dont les ventes ont progressé notamment en Amérique du Nord et en Chine.

 

Objectifs 2023 inchangés

 

Depuis le début de l'année 2023, l'équipementier a également engagé des discussions avec ses clients pour obtenir des compensations liées aux effets de l'inflation.

 

Il a obtenu 260 millions d'euros d'augmentation de la part des constructeurs automobiles au premier semestre et "la majeure partie des négociations ont abouti, à l'exception de quelques clients pour lesquels Valeo est confiant dans l'atteinte d'un accord au quatrième trimestre".

 

A lire aussi : Valeo estime que le développement durable est profondément inflationniste

 

L'équipementier maintient donc ses objectifs fixés en début d'année pour 2023 avec un chiffre d'affaires compris entre 22 et 23 milliards d'euros et une marge opérationnelle située entre 3,2 et 4 %.

 

Pour 2024, Christophe Périllat s'attend à une croissance atone du marché de l'automobile au vu du contexte économique, "donc les efforts de réduction de coûts de Valeo auront toute leur importance", a-t-il souligné. (avec AFP)

 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle