S'abonner
Industrie

Total Lubrifiants va accompagner Great Wall

Publié le 10 février 2012

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Déjà partenaires en compétition, notamment lors du dernier Dakar, Great Wall et Total ont signé un accord faisant que les huiles du français seront recommandées dans les réseaux de réparations Great Wall.

Toutefois présent en Chine depuis plus de 20 ans, Total vient d'élargir le nombre de ses partenaires avec le constructeur Chinois Great Wall. Selon un communiqué commun, "Total Lubrifiants devient le partenaire recommandé de Great Wall Motors pour la commercialisation de lubrifiants sur tous les réseaux de service après-vente Great Wall des pays participants." Autrement dit, à chaque vidange, au cours des trois prochaines années, les réseaux du constructeur chinois privilégieront les huiles et produits du français. Les pays concernés au-delà de la Chine ? "De nombreux" selon le communiqué.

Cet accord, certes important pour le marché chinois, n'a rien de planétaire, puisque même si Great Wall progresse, ses ventes ont atteint 570 000 unités en 2011 dont 487 000 en Chine (+22,5 %), il ne s'agit pas encore d'un poids lourd. Mais il est bon de se positionner. Le chinois a exporté 83 000 unités en 2011 (+50 %) principalement dans les pays de l'Asean, en Russie et dans les pays du Maghreb, comme beaucoup des chinois qui exportent aujourd'hui. Great Wall a toutefois une particularité puisqu'il va bientôt assembler des modèles en Bulgarie, grâce à la société Litex Motor.

Quant à l'année 2012, Great Wall espère vendre 600 000 véhicules dont 100 000 à l'exportation. Mais pour faire encore mieux à l'avenir, le chinois travaille à développer sa notoriété notamment au travers de la compétition automobile où Total est encore partenaire "pour le parrainage des rallyes nationaux", ont indiqué les partenaires.

De plus, en janvier dernier, le français sponsorisait également les deux Great Wall Haval que le chinois avait confiés à Carlos Sousa et Yong Zhou pour le Dakar. Et les deux machines ont vu Lima, ce qui est déjà un bon point, avec une 20e place pour le pilote chinois et une prometteuse 7e place pour le Portugais plus expérimenté. Une première participation qui en appellera au moins deux autres puisque le Chinois a mis sur pied un programme de trois ans. 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle