S'abonner
Industrie

Plastic Omnium n'a pas été épargné par la pénurie de semi-conducteurs

Publié le 27 octobre 2021

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
La perturbation de la production de véhicules, à cause de la pénurie de semi-conducteurs, a eu un impact sur les comptes de Plastic Omnium. Au troisième trimestre 2021, son chiffre d'affaires a baissé de 14,4 %.
Après 9 mois d'activité en 2021, Plastic Omnium affiche un CA en hausse de 13,4 %.
Après 9 mois d'activité en 2021, Plastic Omnium affiche un CA en hausse de 13,4 %.

Plastic Omnium n'a pas échappé à la pénurie de semi-conducteurs. Comme de nombreux équipementiers, le Français a vu son chiffre d'affaires reculer de 14,4 % au cours du troisième trimestre 2021, à 1,792 milliard d'euros.

 

L'activité a notamment ralenti en Europe et en Amérique du Nord, a indiqué dans un communiqué le groupe. Plastic Omnium a indiqué avoir renforcé au 3e trimestre "des mesures de réduction des coûts pour faire face au repli accéléré du marché".

 

"Le troisième trimestre de 2021 a été marqué par un marché automobile anormalement volatil, en raison notamment de la pénurie de semi-conducteurs", a noté Laurent Favre, directeur général de Plastic Omnium. "Cette situation a entraîné des à-coups de production du fait de notifications tardives de la part des constructeurs".

Une marge opérationnelle comprise entre 4 et 5 % du chiffre d'affaires

 

Sur les 9 premiers mois de 2021, le chiffre d'affaires de Plastic Omnium s'établit à 5,930 milliards d'euros, en hausse de 13,4 % par rapport aux 9 premiers mois de 2020, mais en baisse par rapport aux 6,36 milliards d'euros réalisés à la même période en 2019. L'équipementier avait renoué avec les bénéfices au premier semestre, après une perte de 251 millions lors de la chaotique année 2020.

 

A lire aussi : Faurecia touché par la pénurie au troisième trimestre 2021

 

Il a confirmé ses objectifs pour 2021, qu'il avait revus légèrement à la baisse fin septembre en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui pèse sur la production automobile mondiale. Plastic Omnium table sur un chiffre d'affaires "en croissance" sur l'année au lieu d'un "fort rebond" prévu précédemment par rapport à 2020, une marge opérationnelle comprise entre 4 et 5 % du chiffre d'affaires, ainsi qu'un flux de trésorerie libre d'au moins 220 millions d'euros.

 

"La production automobile mondiale dépendra au quatrième trimestre de l'évolution de la crise des semi-conducteurs ainsi que des stratégies de production et de gestion des stocks des constructeurs dont la visibilité reste limitée", a résumé Plastic Omnium. (avec AFP)

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle