S'abonner
Industrie

Northvolt lève 2,3 milliards d’euros pour sa "giga-usine" de batteries

Publié le 10 juin 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Afin de répondre à une demande accrue de plusieurs clients, Northvolt a levé 2,3 milliards d’euros pour augmenter la capacité de production de son usine suédoise, actuellement en cours de construction. Sa capacité annuelle passera à 60 GWh.
La giga factory de Northvolt voit sa future capacité de production monter à 60 GWh.

Le fabricant suédois de batteries électriques Northvolt a annoncé avoir levé 2,75 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) pour agrandir sa "giga-usine" actuellement en construction dans le nord de la Suède. Cette opération menée par un groupe de fonds de pension suédois, Goldman Sachs et Volkswagen, permettra d'augmenter la capacité annuelle de l'usine "Northvolt Ett" (Northvolt 1) à 60 GWh, contre 40 annoncés jusque-là.

 

Cette capacité supplémentaire était nécessaire "pour répondre à la demande accrue de clients clés", a souligné le groupe dans un communiqué, précisant que la production doit commencer sur le site de Skellefteå, actuellement en chantier, d'ici la fin de l'année. Avec cette nouvelle levée de fonds, Northvolt a désormais levé plus de 6,5 milliards de dollars au total pour atteindre son objectif de 150 GWh de capacité de production annuelle déployée en Europe d'ici 2030.

 

A lire aussi : Northvolt dans le bon tempo

 

Pour cela, Northvolt "prévoit actuellement de construire au moins deux giga-usines supplémentaires en Europe au cours de la prochaine décennie, et explore activement l'opportunité de construire la prochaine en Allemagne", a précisé le groupe suédois. Northvolt explique avoir obtenu jusqu'à présent plus de 27 milliards de dollars de contrats de la part de clients clés comme BMW, Fluence, Scania ou Volkswagen, pour soutenir son plan, qui comprend également la mise en place de capacités de recyclage "pour permettre à 50 % de l'ensemble de ses besoins en matières premières de provenir de batteries recyclées d'ici 2030".

 

De son côté, Volkswagen, qui détient également une participation de 20 % dans l'entreprise suédoise, a indiqué mercredi qu'il participerait à hauteur de 500 millions d'euros à cette nouvelle levée de fonds, maintenant sa participation au même niveau. Le constructeur, qui avait déjà investi quelque 900 millions d'euros dans Northvolt en juin 2019, lui a passé en mars une mégacommande de 14 milliards de dollars sur plusieurs années pour des cellules "premium" pour Volkswagen. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle