S'abonner
Industrie

La production britannique recule encore

Publié le 30 septembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec seulement 37 246 unités en août 2021, le volume de production des usines britanniques a chuté de 27 %. Seule consolation, la part des véhicules hybrides et électriques a grimpé à 27,6 %.
La production britannique a baissé de 27 % en août 2021.
La production britannique a baissé de 27 % en août 2021.

La pénurie de semi-conducteurs continue de se faire sentir dans les usines britanniques. En effet, après un mois de juillet 2021 déjà en baisse, août a confirmé cette tendance. Seulement 37 246 véhicules ont été produits durant le mois, soit une chute de 27 % selon les chiffres du SMMT. En revanche, la production de voitures électriques ou hybrides a atteint le record de 27,6 % du total.

 

A lire aussi : Face aux pénuries, la production automobile britannique bat de l'aile

 

Malgré les problèmes d'approvisionnement, la production du pays depuis le début de l'année reste en hausse de près de 14 % sur un an à 589 607 véhicules, avec 83,2 % destinés à l'exportation. Cette progression ne permet toutefois pas de rattraper le retard provoqué par la pandémie et les confinements, la production demeurant 32 % inférieure à celle de 2019.

 

Fin des aides gouvernementales

 

"Une autre baisse importante de la production de voitures britannique est extrêmement inquiétante pour le secteur et ses milliers de travailleurs", a commenté Mike Hawes, directeur général du SMMT. "L'impact des pénuries de semi-conducteurs ne peut être suffisamment souligné, les fabricants et leurs fournisseurs se débattant pour garder les lignes de production actives avec des contraintes qui devraient durer en 2022 voire au-delà", ajoute-t-il.

 

Le SMMT s'inquiète notamment de l'impact de la fin du programme d'aides à l'emploi gouvernementales qui avaient maintenu le marché du travail sous perfusion pendant la pandémie. "Les aides à l'emploi ont maintenu à flot le secteur automobile et leur fin (jeudi 30 septembre 2021) arrive au pire moment avec le secteur qui fait encore face à des arrêts de production dus au Covid-19", insiste Mike Hawes, appelant le gouvernement britannique à étendre son système de chômage partiel. (avec AFP)

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle