S'abonner
Industrie

Faurecia et Hella fondent Forvia

Publié le 7 février 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Dans la foulée de l'annonce de leur rapprochement, Faurecia et Hella ont levé le voile sur l'identité du groupe qu'ils forment désormais. L'équipementier franco-allemand va adopter le nom de Forvia.
Forvia va compter 150 000 employés dans le monde.
Forvia va compter 150 000 employés dans le monde.

De la fusion jaillit une nouvelle entité. Lundi 7 février 2022, les équipementiers automobiles Faurecia et Hella ont annoncé la formation du groupe Forvia à la suite de l'opération de rapprochement validée par Bruxelles fin janvier dernier. Cet ensemble franco-allemand, présenté comme la 7e force du secteur, sera tout de même constitué de deux entités juridiques distinctes, puisque Faurecia et Hella resteront des sociétés indépendantes.

 

Le nom de Forvia se veut la traduction des ambitions du groupe formé, en faisant la contraction de "Forward", soit un mouvement vers l'avant, et de "Via", une référence à la route et aux mobilités. "En combinant nos forces, nous aurons la taille critique et les solutions technologiques innovantes pour l'ensemble de nos activités, faisant de nous un partenaire à encore plus forte valeur pour l'industrie automobile", a résumé Patrick Koller, directeur général de Faurecia, cité dans le communiqué.

 

Rappelons que Faurecia a procédé au rachat de 79,5 % du capital du groupe Hella. Avec 150 000 collaborateurs au cumul des ressources, Forvia vise des ventes consolidées supérieures à 33 milliards d'euros en 2025 ainsi qu'une marge opérationnelle de plus de 8,5 %, ainsi qu'"un flux de trésorerie net d'environ 1,75 milliard d'euros en 2025", a-t-il été expliqué au premier jour de leur activité commune.

 

A lire aussiChristophe Périllat prend les commandes de Valeo

 

Forvia a également évoqué dans le communiqué un plan d'optimisation et de synergies qui générera un Ebit de plus de 250 millions d'euros, soit au-delà de ce qui avait été annoncé initialement. "Les synergies de revenus devraient atteindre entre 300 et 400 millions d'euros de ventes d'ici 2025, et les optimisations du cash-flow devraient générer environ 200 millions d'euros par an en moyenne de 2022 à 2025", peut-on lire dans le même communiqué. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle