S'abonner
Distribution

Un avenir commun pour Car Avenue et Andréani

Publié le 13 février 2019

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
Les deux opérateurs officialisent un rapprochement entre leurs deux entités. Celui-ci permettra notamment au groupe Car Avenue de commercialiser près de 40 000 VN au total. Quant à Christian Andréani, il rejoint le conseil de surveillance et le comité de direction de Car Avenue.
Jean-Louis Bouchez, DG associé de Car Avenue Alsace, Stéphane Bailly, président de Car Avenue, Christian Andréani.

 

Où s'arrêteront les opérations de concentration dans la distribution automobile ? Depuis quelques mois, les annonces de reprises, cessions, partenariats ou de rapprochements se multiplient. Plus que d'accoutumée, celles-ci ont concernées des opérateurs majeurs du secteur : Lamirault-Schumacher, Mary-Tuppin, Baconnier-Delieuvin, Edenauto-Dupouy, quelles que soient leurs natures, ces opérations ont toutes accéléré le processus de concentration dans la distribution automobile.

 

Avec le "rapprochement" annoncé entre Car Avenue et le groupe Andréani, ce sont à nouveau deux poids lourds du secteur qui sont concernés. "Cette association permettra à Car Avenue, conformément à son plan stratégique, de renforcer ses positions sur le territoire alsacien notamment avec les marques du groupe PSA", explique le communiqué. Une "association" au sein de laquelle le groupe Car Avenue est toutefois majoritaire nous a précisé le groupe dirigé par Stéphane Bailly.

 

Présent en Alsace et en Moselle (Sarrebourg), le groupe Andréani commercialise 5 400 VN, 3 200 VO pour un CA de 165 millions d'euros via les marques Renault, Dacia, Opel, Kia, Hyundai et Lotus. Un périmètre géographique où le groupe Car Avenue est présent avec les panneaux Peugeot, Citroën, DS, VW, Audi, Seat et Skoda.

 

Dans le cadre de ce nouvel ensemble, Christian Andréani "s'attachera à l'intégration des affaires de son groupe dans le périmètre alsacien dirigé par Jean-Louis Bouchez, DG associé de Car Avenue Alsace, et rejoindra le Conseil de surveillance et le comité de direction de Car Avenue", précise également le communiqué. En outre, Christian Andréani sera en charge du développement du groupe, de la coordination de la gestion de la relation client, du digital et de poursuivre la croissance de l'activité VO.

 

Avec les affaires Andréani intégrées, l'entité dirigée par Stéphane Bailly, qui fêtera ses 100 ans d'existence en 2020, commercialisera près de 40 000 VN pour un CA supérieur de 1,3 milliard d'euros. Un potentiel qui le positionnerait aussi dans le Top 3 des groupes de distribution français derrière Emil Frey France et BymyCar. Comme ces derniers, mais aussi les groupes Bernard, Tressol-Chabrier ou Gueudet, Car Avenue ferait maintenant partie de la caste des grands groupes de distribution à commercialiser les marques Peugeot et Renault.

Partager :

Sur le même sujet

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle