S'abonner
Distribution

Starterre adopte le portique d'inspection de ProovStation

Publié le 23 novembre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le plus important marchand indépendant de France a révélé une nouveauté dans l'organisation de son centre de traitement des flux de véhicules d'occasion à Saint-Fons (69). Depuis quelques semaines, chaque exemplaire passe par un portique intelligent de ProovStation.
Starterre a combiné le portique de ProovStation aux scanner de pneumatiques de Michelin. (©Starterre - LinkedIn)
Starterre a combiné le portique de ProovStation aux scanner de pneumatiques de Michelin. (©Starterre - LinkedIn)

Entre Lyonnais. Les deux sociétés originaires de la cité des gones, Starterre et ProovStation, ont levé le voile sur leur collaboration. La plus importante centrale d'achat de véhicules d'occasion indépendante a pris la décision d'équiper son site de reconditionnement de Saint-Fons (69) d'un portique d'inspection de l'entreprise spécialisée dans l'analyse intelligente des images.

 

"Nous avons fait ce choix car nous souhaitons nous placer à la pointe des technologies pour mieux servir nos clients professionnels, a expliqué au Journal de l'Automobile, Christian Fernandez, le directeur général de Starterre. Il faut être extrêmement transparent sur la teneur des informations que nous leur partageons en amont des ventes". Il précise que cette collaboration a franchi le stade du pilote et que la solution s'imbrique désormais dans le schéma opérationnel en place.

 

A lire aussi : CarNext met ProovStation à l'épreuve

 

Jour après jour, le système continue de progresser salue le directeur général. "Comparée à la concurrence, la solution de ProovStation fonctionne de manière ouverte, nous faisons profiter les autres utilisateurs de nos enseignements comme nous tirons profit de ce que les autres clients apprennent", apprécie-t-il. Outre le portique, il a opté pour le scanner de pneumatique fourni par Michelin dans le cadre d'une coopération technique. Cependant, Christian Fernandez admet que ces nouveaux équipements sont loin de tourner à plein régime en raison des tensions sur l'approvisionnement qui ralentissent les cadences de celui qui en 2020 livrait 27 000 véhicules d'occasion dont 85 % en BtoB.

 

Pour l'entreprise cofondée par Cédric Bernard, fils de Jean-Patrice Bernard, classé cinquième concessionnaire tricolore, et Gabriel Tissandier, précédemment cofondateur de WeProov, spécialiste de l'intelligence artificielle appliquée à l'imagerie, cette signature fera date, alors même que ProovStation multiplie depuis plusieurs mois les accords stratégiques. Il y a eu notamment celui avec Peac Finance pour créer des solutions de financement du matériel, comme il y a eu des lancements d'expérimentation. Tout récemment, ProovStation a débuté une phase pilote avec Sixt. Sur un modèle similaire à celui déployé chez Europcar, il s'agit de réaliser des analyses de véhicules au retour des cycles de location et avant la restitution en fin de contrat.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle