S'abonner
Distribution

Les distributeurs Porsche US ont leur nouveau jouet

Publié le 28 novembre 2012

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
Comment faire du marketing direct en impliquant son réseau et ses clients ? Le constructeur va intégrer à son nouveau siège d’Atlanta un circuit privé sur lequel les opérateurs auront l’occasion d’emmener clients et prospects. Une seconde piste devrait sortir de terre à Los Angeles par la suite.

Porsche Cars North America vient d’investir plus de 100 millions de dollars pour mettre sur pied son nouveau siège américain qui devrait être inauguré en 2014 à Atlanta, sur les ruines d’une ancienne usine de production Ford fermée en 2006. La plus grande ville de l’Etat de Géorgie n’a pas été choisie par hasard : Atlanta, qui abrite notamment les sièges de CNN et de Coca-Cola, dispose aussi de l’aéroport Hartsfield-Jackson, qui se classe au premier rang mondial pour le trafic de passagers et représente un véritable carrefour du trafic aérien national puisque 80% des Américains peuvent s’y rendre en seulement deux heures d’avion.

On comprend donc l’impatience des dirigeants de la marque à l’idée d’inaugurer un bâtiment dernier cri qui comptera en son sein un musée, un restaurant, des simulateurs, un centre de conférence et un centre Classic pour restaurer les anciennes Porsche. Mais pas seulement.

Le constructeur de Stuttgart va aussi y intégrer un circuit de 1,6 mile (environ 3 km) avec une école de conduite sur lequel les opérateurs pourront inviter leurs clients et leurs futurs prospects pour conduire les belles allemandes. "Nous demandons à nos distributeurs d’investir et nous faisons de même afin de nous distinguer des autres marques en voulant être différents, ne serait-ce que par la façon de tester nos produits. Et nos concessionnaires sont pleinement intégrés à ce projet", a notamment expliqué Detlev von Platen, CEO de Porsche North America, repris par nos confrères d’Automotive News.

La marque a fait savoir qu’elle s’attendait notamment à recevoir près de 20000 visiteurs par an pour la piste d’essai dont "15% pourraient être générés par les concessionnaires", a même précisé James Taylor, le (futur) dirigeant du site.  Pour les dirigeants, le "siège sera un outil sans précédent, non seulement pour fidéliser les clients, mais également convaincre ceux qui sont proches de l’être. Certains d’entre eux pourront même prendre possession de leurs véhicules au siège et parcourir les premiers kilomètres sur la piste". "Il s’agit d’aller plus loin dans la relation privilégiée qui existe entre la marque et ses clients, mais également ses distributeurs", a par ailleurs commenté Detlev von Platen.

Des distributeurs enthousiastes à l’idée d’emprunter la fameuse piste. "Nous avons hâte de la découvrir. Nous pourrons l’utiliser de plusieurs manières, aussi bien pour nos employés que pour nos clients et même pour des opérations ponctuelles", a notamment témoigné Stephen Hennessy, dirigeant de Hennessy Automobile Cos., concessionnaire de la marque à Atlanta.

Une seconde piste devrait voir le jour à Los Angeles pour les distributeurs de la côte Ouest. Porsche dispose d’un réseau de 200 concessionnaires aux Etats-Unis (dont la moitié sont exclusifs) et affiche une rentabilité moyenne de 3,2%.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle