S'abonner
Distribution

Le groupe Donjon ouvre un showroom éphémère de 600 m2 à Evry 2

Publié le 18 décembre 2020

Par Alice Thuot
4 min de lecture
Avec ce point de contact éphémère mettant à l’honneur les marques Volkswagen et Skoda, le groupe dirigé par Cécile Gatti compte bien tirer parti de l’affluence de ce centre commercial de l'Essonne pour accroître sa notoriété et conquérir de nouveaux clients.
Le groupe Donjon a déjà reçu la visite de plus de 1000 visiteurs en 10 jours dans son showroom éphémère.
 
 
Pour la fin de cette année 2020 hors du commun, Donjon Automobiles a décidé de s’offrir un cadeau un peu particulier : un showroom éphémère au coeur de son fief, l’Essonne. Jusqu’à fin mars 2021, le distributeur investit le centre commercial Evry 2 avec non pas une simple exposition, mais tout un magasin. Si l’initiative n’est certes pas nouvelle, elle étonne toutefois de par son ampleur.
 
 
L'opérateur n’a pas souhaité faire les choses à moitié, puisque ce sont 600 m2 qui lui sont consacrés. C’est en lieu et place de l’enseigne de vêtement Bershka que sont exposés, pendant trois mois, cinq modèles de la gamme Volkswagen et et quatre Skoda, avec un choix éclectique, de la Skoda Octavia RS, à l’ID 3 en passant par le T-Roc Cabriolet ou le Kamiq.
 
 
 
L’opérateur compte bien profiter au maximum de l’affluence dont bénéficie le centre commercial qui accueille chaque mois entre 1,2 et 1,5 million de visiteurs. La période, autour de Noël, et juste après le second confinement, pourrait d’ailleurs être encore plus porteuse pour le groupe qui compte capitaliser sur cette initiative à plusieurs titres. Le premier, engranger des prises de rendez-vous dans ce lieu qui se veut non pas un temple de la vente, mais bien un point de contact pour des curieux qui n’auraient probablement jamais franchi les portes d’une des concessions.
 
 
Un showroom de conquête
 
 
"Ce showroom nous permet de réaliser beaucoup de conquêtes, des gens qui ne nous connaissent pas et qui ne sont pas clients chez nous. Cela nous permet de rentrer dans leur shopping list, et même si leur visite ne se concrétise pas forcement par une vente, nous avons déjà tout gagné. Nous avons aussi des personnes déjà clientes chez nous, qui sont venues, et ont été prescriptrices", souligne David Janin, directeur marketing du groupe. Mais au-delà de l’aspect commercial, ce showroom s’impose également comme un véritable laboratoire pour Donjon Automobiles qui entend bien se saisir des enjeux de la distribution de demain en engageant une réflexion sur le parcours du client et les nouveaux métiers qui pourraient émerger en concession.
 
 
"Le modèle économique et le parcours client sont en train d’évoluer autour de deux questions centrales : comment capter le client et répondre à ses attentes. Ce qui est certain c’est que plus le temps passé par le client sur internet sera important, plus la qualité de la relation avec le distributeur et ses équipes sera déterminante, souligne Kathy Garreyn, directrice commerciale du groupe. D’ailleurs, lorsque nous analysons les verbatim qualité, le point positif qui revient le plus souvent concerne cette qualité de l’écoute et de la compréhension des besoins du client. Il est donc indispensable de nous placer là où le client nous attend et de répondre correctement à ses interrogations."
 
 
1 100 visiteurs en 10 jours
 
 
C’est d’ailleurs dans cette optique que Donjon Automobiles a choisi de confier l’animation de son showroom éphémère à ses propres équipes, expertes de ses marques, avec un seul rôle bien déterminé : renseigner au mieux le client avant qu’une possible négociation soit entamée, en concession. Avec un premier bilan plutôt positif, puisque, en à peine 10 jours, plus de 1 100 visiteurs sont venus parcourir le showroom et 54 rendez-vous ont été générés en concessions, avec une vente menée à son terme, les autres étant encore en cours.
 
 
Points positifs, très peu de désistements ont été dénombrés parmi les rendez-vous. Ces premiers résultats encourageant conforte le groupe dans sa stratégie qui pense d’ores et déjà a prolonger sa présence au-délà des trois mois initialement prévus.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle