S'abonner
Distribution

Le groupe Deluc va déménager Citroën et DS à La Teste-de-Buch

Publié le 10 juin 2020

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Au cours du mois de juillet 2020, la famille Deluc va ouvrir les portes d'une nouvelle concession alliant Citroën et DS, à La Teste-de-Buch (33). Elle matérialise l'ambition du groupe de monter en puissance chez le constructeur français.
En changeant de site, le groupe Deluc pense pouvoir augmenter les volumes de 20 %, au VN comme au VO.

 

Le groupe Deluc va déménager son point de vente de La Teste-de-Buch (33), en juillet 2020, comme nous l'a confirmé Christophe Deluc, le directeur général. Un mouvement stratégique qui permettra au concessionnaire de disposer à la fois d'un showroom Citroën mais également, désormais, d'un DS Store.

 

A ce jour, le site distribue 550 VN Citroën et quelques véhicules de la marque DS. Mais l'absence de panneau en façade et donc le manque de visibilité profite à d'autres, dont le site de Bordeaux. "Nous avons racheté un bâtiment et nous allons ainsi sortir de la zone urbaine de La Teste pour nous implanter au cœur de la zone commerciale", apprécie Christophe Deluc. Il tournera de fait la page de ce point de vente repris en février 2017 à Pierre Cavoli.

 

Avancer avec Opel

 

Après le déménagement, Citroën et DS logeront dans une structure de 2 400 m², sur un terrain de 10 000 m². Un outil de travail qui va permettre à la trentaine de salariés de faire croître les ventes de 20 %, d'après les estimations du directeur général. Il en sera de même pour les véhicules d'occasion dont le ratio reste limité à 0,7 pour 1 VN. "Nous disposons à l'heure actuelle d'un terrain modeste loué à la ville, il sera maintenant possible de développer le commerce et de profiter de l'engouement général", commente-t-il alors qu'il observe un attrait des clients pour les produits âgés de 3-5 ans.

 

Présent à Périgueux (son fief), Sarlat-la-Canéda (24), Libourne et La Teste-de-Buch, le groupe Deluc a immatriculé 3 400 VN en 2019, dont 2 600 sous les enseignes Citroën et DS. Outre des concessions tricolores, il possède des affaires Volkswagen (VP et VU) et Audi. En février dernier, la famille a fait l'acquisition d'Opel à Périgueux, cédé par le groupe Gerbier qui l'avait lui même repris avant cela au groupe Rebière. Une incursion dans le réseau de la marque au blitz que Christophe Deluc veut poursuivre, comme il l'a fait savoir à la direction nationale.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle