S'abonner
Distribution

Le groupe Bergé va distribuer les marques de l'ex-groupe FCA en Suisse

Publié le 2 novembre 2021

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Stellantis s'est tourné vers le groupe espagnol pour importer en Suisse les marques de l'ex-groupe FCA. Cette annonce conforte la position de Bergé Auto sur le marché helvétique après être aussi devenu le partenaire de Nissan dans ce pays.
Stellantis cède au groupe espagnol Bergé la distribution des marques de l'ex-groupe FCA en Suisse.

Après Nissan, le groupe Bergé vient de signer un accord avec le groupe Stellantis en vue de reprendre l'importation en Suisse des marques de l’ex-groupe FCA (Abarth, Alfa Romeo, Fiat, Jeep et Fiat Professional). L'acteur espagnol est déjà présent avec Fiat en Finlande et en Suisse, ainsi qu’au Chili, Colombie et Argentine. Le site FCA Motor Village à Genève ne fait pas partie de la transaction et reste dans le giron du groupe Stellantis.

 

A lire aussi : Bergé Auto nommé importateur de Nissan en Suisse

 

Avec cet accord, le groupe Bergé, qui est présent en Suisse depuis 2019 avec notamment Hyundai, renforce sa présence dans un marché qui a enregistré 311 466 immatriculations en 2019, 236 868 en 2020 et 195 133 à fin octobre 2021. Sur les dix premiers mois de l’année, Fiat a écoulé en Suisse (et au Liechtenstein) 4 818 véhicules (-1,8 %), Jeep, 2 360 (-14,9 %), et Alfa Romeo, 1 144 (-21,6 %). Pour rappel, Nissan qui sera désormais importé par le groupe Bergé, a écoulé 2 103 véhicules (-7,8 %).

 

"C'est avec une grande satisfaction que Bergé Auto a signé un nouvel accord avec Stellantis, consolidant ainsi notre relation de longue date qui couvre sept marchés dans le monde, indique Jorge Navea, directeur général de Bergé Auto. L'ajout de la Suisse augmentera la portée de nos activités sur le marché européen hautement concurrentiel aujourd'hui (…)."

 

Présence en Europe et en Amérique latine

 

Né en 1979 comme importateur de Toyota en Espagne, le groupe Bergé est aujourd’hui présent sur 15 marchés en Europe (Espagne, Portugal, Bénélux, Scandinavie  -hors Norvège-, Islande, Allemagne, Pologne et Suisse) et Amérique latine (Colombie, Pérou, Chili et Argentine). Il distribue trente marques. Le groupe n’est pas un nouveau partenaire pour Stellantis ; il est déjà importateur de Peugeot en Colombie et au Pérou et d'Opel en Colombie.

 

La signature de cet accord est soumise aux autorités suisses en charge de la concurrence.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle