S'abonner
Distribution

Le groupe Aramis accélère fortement

Publié le 23 août 2021

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
Au troisième trimestre de son exercice 2020/2021, le groupe Aramis a fait état d'une croissance de son chiffre d'affaires de 68 %, à près de 380 millions d'euros. Le spécialiste du véhicule d'occasion garde le cap vers la réalisation de son objectif annuel.
Aramis a réalisé 194,9 millions d'euros de chiffre d'affaires (+32 %) en France, soit 51,6 % du total trimestriel.
Aramis a réalisé 194,9 millions d'euros de chiffre d'affaires (+32 %) en France, soit 51,6 % du total trimestriel.

"Extrêmement positive". Ce sont les termes utilisés par les cofondateurs, Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, respectivement PDG et directeur général délégué, pour décrire la performance qui transpire des résultats du troisième trimestre arrêtés le 30 juin 2021 et publiés par le groupe Aramis, le 29 juillet 2021. Selon le bilan, l'entreprise désormais cotée en bourse, a enregistré une croissance de 68 % en données combinées, à 377,5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Ce qui porte la progression à 32 % après neuf mois d'exercice fiscal, à 966,3 millions d'euros de chiffre d'affaires.

 

"Notre croissance exceptionnelle a notamment été portée par la très bonne dynamique des ventes à particulier et plus particulièrement par notre activité de véhicules reconditionnés, qui est au cœur de la stratégie de croissance profitable du groupe, ont commenté les cofondateurs. Tous les pays dans lesquels le groupe est présent ont affiché une croissance très solide et l’intégration de CarSupermarket au Royaume-Uni se déroule comme nous l'avions prévu".

 

Durant le troisième trimestre, le groupe tricolore a connu une hausse de 68 % des ventes à particulier, à 23 197 unités, dont 14 346 voitures d'occasion reconditionnées (+ 118 %) et 8 851 voitures pré-immatriculées (+23 %). Un ajout qui porte le total à 58 818 unités sur neuf mois (+29 %), dont 35 763 véhicules reconditionnés (+45 %) et 23 055 voitures en zéro kilomètre (+11 %). De fait, Aramis, rapporte une envolée de 116 % du chiffre d’affaires généré par les ventes de voitures d’occasion reconditionnées au T3, à près de 200 millions d'euros et un bond de 48 % sur les neuf premiers mois sur une base combinée à presque 500 millions.

 

Le commerce à professionnel vole à des altitudes plus basses, mais la progression est tout aussi impressionnante. Le bilan trimestriel est bouclé à 27,2 millions d'euros de chiffre d'affaires, en augmentation de 102 %. Au cumul des mois, Aramis pointe à près de 75 millions d'euros, soit 43 % de plus qu'en 2020. L'activité service suit la même trajectoire avec une hausse de 134 % du chiffre d'affaires sur le trimestre (19,3 millions d'euros) et de 57 % au cumul (51,2 millions d'euros).

 

Plus de la moitié des ventes en France

 

Tous ces chiffres sont à mettre en relation avec une année 2020 amputée de plusieurs semaines de fermeture et de ralentissement liées à la première phase de confinement à travers l'Europe. Cela peut notamment expliquer en partie la vertigineuse augmentation de la filiale espagnole. Sous la marque Clicars, Aramis est passé de 11,2 à 57,8 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit 418 % de plus d'une année sur l'autre. Après neuf mois, cette division affiche une hausse de 269 %, à 13- millions d'euros de chiffre d'affaires.

 

La France reste de loin le premier des quatre grands marchés couverts par l'enseigne de commerce automobile. Aramis y a réalisé 194,9 millions d'euros de chiffre d'affaires (+32 %), soit 51,6 % du total trimestriel. Après neuf mois, le rapport crédite la filiale tricolore de 496,9 millions d'euros de chiffre d'affaires (+23 %), soit 51,4 % de ce que génère les activités du groupe. La bonne dynamique du marché VO et l'amélioration de la productivité dans le centre de reconditionnement sont particulièrement mis en lumière par le groupe dans son analyse des facteurs positifs.

 

Fort de ce score au dernier point de passage, le groupe confirme ses objectifs 2021, annoncés lors de son introduction en bourse. Sous réserve que la crise sanitaire ne perturbe pas davantage le niveau d'activité actuel, Aramis vise un chiffre d’affaires organique supérieur à 1,25 milliard d'euros et une marge d'EBITDA comprise entre 2,7 et 2,9% pour l'exercice clos le 30 septembre 2021. L'entreprise détenue en majorité par Stellantis prévoit également de vendre environ 45 000 voitures d'occasion reconditionnées B2C lors , soit une croissance organique de 35 % pro forma par rapport à 2020.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle