S'abonner
Distribution

Internet ? Interdit !

Publié le 20 octobre 2006

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Chronique à déconseiller aux concessionnaires… Chantre du libéralisme, Ernest Ferrari milite pour que les acteurs pur et dur du Net puissent être livrés par les constructeurs sans avoir à investir dans des showrooms pour dit-il, introduire plus de concurrence… Voici notre...
Chronique à déconseiller aux concessionnaires… Chantre du libéralisme, Ernest Ferrari milite pour que les acteurs pur et dur du Net puissent être livrés par les constructeurs sans avoir à investir dans des showrooms pour dit-il, introduire plus de concurrence…
Voici notre...
Chronique à déconseiller aux concessionnaires… Chantre du libéralisme, Ernest Ferrari milite pour que les acteurs pur et dur du Net puissent être livrés par les constructeurs sans avoir à investir dans des showrooms pour dit-il, introduire plus de concurrence… Voici notre...
...point de départ : un opérateur indépendant du Net ne peut pas exiger d'être approvisionné directement en VN par les constructeurs. La Commission européenne elle-même n'a pas osé franchir le pas, pour une raison clairement exprimée : pas question de pénaliser les distributeurs qui ont investi dans la pierre, au profit de parvenus capables de vendre les mêmes produits à un prix plus avantageux, mais coupables de ne pas avoir bâti en dur. Il y a peut-être eu lobbying de la part de certains acteurs du marché ; en tout cas, tout le monde, distributeurs et constructeurs confondus, a l'air d'accord avec cette argumentation tendant à préserver l'existant aux dépens de ceux qui innovent. Hélas, c'est avec des raisonnements comme celui là qu'on alimente son propre déclin, que l'on soit constructeur ou distributeur : on ne fige pas impunément un système archaïque. Le[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle