S'abonner
Distribution

Entretien avec Pierre Guénant, président du directoire de PGA : "Etre le numéro 1 en Europe dans la distribution automobile"

Publié le 14 novembre 2003

Par Alexandre Guillet
14 min de lecture
Très secret patron de PGA, groupe qu'il a fondé, Pierre Guénant a accepté de livrer quelques éléments de ce qui a fait son extraordinaire réussite, lors de l'émission "Face à la presse" du magazine Auto K7. Parti d'une concession Citroën en 1978, il est devenu en l'espace de 25 ans...
...le premier groupe de distribution en France et en Hollande. Avant de conquérir d'autres pays d'Europe… JA. Vous n'avez jamais accepté la moindre interview. Pourquoi avoir accepté celle-ci ?Pierre Guénant : J'ai cédé à votre harcèlement moral qui dure depuis des années. Certains esprits chagrins penseront que depuis le 1er octobre nous, les distributeurs, avons plus de liberté. Ce n'est pas la raison. Je pense qu'il y a toujours un moment où il faut parler. Je profite d'ailleurs du fait que les autres journalistes sont là. JA. On connaît peu votre groupe. Entre PGA, PGA Holding et PGA Motors, pouvez-vous nous faire en quelque sorte une visite guidée ?P. G. Le groupe de distribution automobile PGA a deux actionnaires qui sont Porsche Holding (à 95 % depuis le début de l'année), dirigé par les familles Porsche et Piëch, et PGA Holding, qui est mon holding personnel. PGA a un conseil de surveillance présidé par Florian Piëch, où sont également présents Bernard Terquem et Oliver Porsche. Le directoire est composé de deux membres, Christian Klinger, directeur général, et moi-même qui en est le président.Depuis le début de 1999, nous avons organisé la stratégie de ce joint-venture à partir de PGA Motors pour la France et de Nefkens pour la Hollande. En janvier, nous attaquons la sixième année de ce partenariat. Je voudrais également préciser que PGA signifie Pierre Guénant et Associés, avec un "s". Le principe de l'association et du partenariat est inscrit dans notre culture depuis toujours : partenariat avec nos collaborateurs (certains ont été actionnaires d'un certain nombre d'affaires), avec des opérateurs financiers et industriels. JA. En données chiffrées, que représente votre groupe ?P. G. PGA représente 2,35 milliards d'euros dont un peu moins de 2 milliards pour la France, le reste pour la Hollande. En nombre de véhicules, nous faisons 88 000 VN, dont 74 000 pour la France, et 60 000 VO, dont 50 000 pour la France. Notre effectif est de 5 500 personnes, dont 4 500 pour la France. JA. Et vos résultats ?P. G. Nos résultats sont satisfaisants et notre marge est correcte. Depuis que nous avons eu le groupe Lex dans notre capital en 1994, nous travaillons en fonction de la rentabilité des capitaux investis. Pour nous, un bon chiffre est 25 % de retour sur investissement. En général, nous n'en sommes pas très loin. Il est possible dans ce métier d'avoir une rentabilité très honorable quel que soit le marché, sauf s'il est exceptionnellement bas, comme ce fut le cas en 93. JA. Vous avez eu très peur en 1993 ? CURRICULUM VITAE Nom Guénant Prénom Pierre Age 53 ans Marié , 2 enfants Diplômé de l'école supérieure de commerce de Paris en 1972, Pierre Guénant débute sa carrière dans les cafés Jacques Vabre où il sera chef de secteur puis chef de région. Pour la petite histoire, après avoir fait ses études avec Jean-Pierre Raffarin, il est entré la même année que lui chez Jacques Vabre. En 1976, Pierre Guénant rejoint le groupe Heuliez pour qui il sera directeur d'usine et P-dg de filiale jusqu'en 1984. A cette date, il quitte Heuliez pour le groupe de concessions qu'il a monté en parallèle (avec l'accord du président d'Heuliez) à partir de 1978. L'importance pris[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle