S'abonner
Distribution

Centraliser et rationaliser les ventes à marchands

Publié le 29 février 2008

Par Benoît Landré
5 min de lecture
Excentré au fin fond du Val-d'Oise sur une plate-forme Gefco, le site de ventes à marchands des filiales parisiennes Citroën a commercialisé 1 500 véhicules en 2007.En ce beau matin givré de décembre, aux abords de la forêt de Chantilly,...
...des véhicules s'étalent à perte de vue le long des lignes de chemin de fer qui traversent la zone industrielle de Marly la Ville. C'est dans ce décor champêtre que Citroën a implanté il y a plus de quinze ans, sur la plate-forme de sa filiale Gefco, son site de ventes de VO à marchands. Depuis 2003, Jean-Pierre Baylac, le responsable, coordonne les ventes d'occasion de dix succursales de la marque en région parisienne. Les filiales de Pantin, Versailles/Le Chesnay, St-Quentin en Yvelines, Argenteuil et Aulnay-sous-Bois ont, elles, une gestion autonome de l'activité VO à marchands. "Notre objectif est d'assurer le commerce et le stock ainsi que de maintenir un bon niveau de prix. Ce système permet un meilleur accueil du client. Il vient ici et il fait son marché", explique Jean-Pierre Baylac. Au milieu d'un stock considérable de véhicules neufs en transit et prêts à être distribués dans les concessions, le parc dispose également d'un panel d'environ 250 VO contre 400 il y a quelques années, pour une rotation inférieure à 90 jours. Le site du Val-d'Oise réalise e[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle