S'abonner
Distribution

Audi s’affranchit sur la Côte d’Azur

Publié le 28 septembre 2007

Par David Paques
6 min de lecture
Filialisé voilà plus d'un an, le site Audi Car SA de Nice voit aujourd'hui la distribution par le prisme du groupe Volkswagen. La spécialisation par marque des équipes de vente porte déjà ses fruits, mais le directeur du site ne veut pas en rester là.Sur...

        Filialisé voilà plus d'un an, le site Audi Car SA de Nice voit aujourd'hui la distribution par le prisme du groupe Volkswagen. La spécialisation par marque des équipes de vente porte déjà ses fruits, mais le directeur du site ne veut pas en rester là.Sur...
Filialisé voilà plus d'un an, le site Audi Car SA de Nice voit aujourd'hui la distribution par le prisme du groupe Volkswagen. La spécialisation par marque des équipes de vente porte déjà ses fruits, mais le directeur du site ne veut pas en rester là.Sur...
...une Côte d'Azur qui fait la part belle aux marques premium, les constructeurs se sont livrés à un jeu de chaises musicales qui n'a pas encore livré son ultime note. L'an dernier, en effet, le groupe Volkswagen choisissait de filialiser sa plaque sud, pour pallier aux coûts exorbitants des loyers sur la zone. Les sites du groupe Heyberger de Nice, Mougins, Antibes et Mandelieu, passaient ainsi dans l'escarcelle du groupe allemand en mars 2006, puis ceux d'Inchcape à Nice et Menton, quelques mois plus tard. En marge de ce changement de cap, le groupe Azur Auto de BMW quittait ses locaux de "La Plaine", pour s'installer quelques centaines de mètres plus loin dans un pôle automobile multimarque. Une aubaine pour Volkswagen qui récupérait les 12 500 m2 d'espace disponible pour sa filiale Car SA. Depuis, le point de vente a changé d'aspect, disposant notamment de showrooms dédiés à chaque marque, avec des objectifs revus à la hausse. Pour Audi, notamment, les ventes de VN, 160 unités par an, doivent passer à 360 cette année. 80 % du budget communication sur l'A5 Dans le cadre de la politique de spécialisation des équipes, Audi bénéficie aujourd'hui d'un espace propre, de trois vendeurs VN, un vendeur dédié au VO, mais aussi un accueil après-vente réservé à la marque. "Nous n'avons qu'une quinzaine d'entrées atelier par jour. Nous n'avons donc pas besoin d'une grande structure d'accueil. Mais proposer cela au client fait pa[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle