S'abonner
Distribution

Amplivolt : la nouvelle marque du groupe Amplitude

Publié le 2 septembre 2021

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
Le groupe de distribution présidé par Gérald Richard lance une nouvelle marque dédiée aux nouvelles mobilités, baptisée Amplivolt. Un premier centre ouvre ses portes à Dijon (21) avec de l’électrique sous toutes ses formes.
Le 1er octobre 2021, un premier magasin de 200 m2 va ouvrir à proximité de la concession Ford du groupe Amplitude à Dijon (21).
Le 1er octobre 2021, un premier magasin de 200 m2 va ouvrir à proximité de la concession Ford du groupe Amplitude à Dijon (21).

Des scooters, des trottinettes, des vélos, mais aussi des voitures sans permis et pourquoi pas des skate-boards... C'est décidé, le groupe Amplitude vient de franchir une nouvelle étape qui tend à prouver que la mobilité ne se résume pas uniquement aux voitures. "Dans un contexte réglementaire de plus en plus sévère avec les voitures, il me semble indispensable de proposer à mes clients des solutions pour qu'ils puissent continuer à se déplacer dans les centres villes, quand ils ne seront plus accessibles facilement", présente Gérald Richard, président du groupe Amplitude. "Nous devons diversifier notre proposition basée uniquement sur l'automobile." Cette offre est désormais intégrée dans une nouvelle marque, Amplivolt.

 

Un déploiement qui commence dès octobre 2021

 

Dès le 1er octobre 2021, un premier magasin de 200 m² va ouvrir ses portes, à proximité de la concession Ford du groupe à Dijon (21). Dans le courant du mois de novembre, 5 corners seront ouverts dans les concessions à Troyes (10), Orléans (45), Melun (77), Meaux (77) et Saint-Maximin (60). Ces mini-showrooms, d'une surface de 10 à 15 m², permettront à la clientèle des concessions de se confronter à cette mobilité électrique. Un site internet marchand va également compléter le dispositif.

 

Des corners dans les concessions du groupe seront déployés pour proposer l'offre Amplivolt.

 

 

Mais le but ultime du groupe reste d'ouvrir des magasins en centre-ville, proposant l'offre complète. "Aujourd'hui, il existe des magasins de scooter, de vélos mais rien n'existe vraiment pour proposer toutes les solutions. Amplivolt nous permettra d'être parmi les premiers à ouvrir des magasins uniquement dédiés à la mobilité électrique sous ses formes", avance Gérald Richard. Une stratégie qui se développe dans la distribution automobile. Le groupe Dugardin, dans le Nord, a lancé une offre pour ses concessions baptisée Dugardin Mobility, au début de l'été. Le groupe Verbaere, également dans le Nord, propose aussi un concept similaire avec la marque Unripe.

 

Une offre complète de mobilité

 

Le distributeur réfléchissait déjà à une diversification vers les véhicules sans permis, voire de petits utilitaires dédiés aux derniers kilomètres. Le choix de l'offre s'est porté sur la société française City Fun. "Nous avons choisi une jeune entreprise française, présent sur le marché de la voiture sans permis avec une technologie moderne de motorisation électrique. City Fun propose également des solutions de véhicules Cargo, pour des livraisons du dernier kilomètre", poursuit Gérald Richard.

 

En parallèle, des scooters électriques de la marque Oxygo, créés par une jeune société nantaise seront proposés ainsi qu'une gamme de vélos urbains électriques, de trottinettes ou de skate-board. Enfin, à partir de juillet 2022, le groupe va également distribuer le modèle Xbus, d'Electric Brands. Celui-ci reprend les codes du Combi Volkswagen des années 60. "De plus en plus, les clients achètent des véhicules électriques ou hybrides rechargeables. Il me semble difficile de leur proposer un modèle diesel comme voiture de courtoisie", estime le dirigeant, qui prévoit une cohabitation de plus en plus fréquente de toutes ces solutions pour les automobilistes.

 

Des packages et de la location

 

Consommateurs comme n'importe quel Français, les salariés du groupe pourront bénéficier de ces offres. Le groupe réfléchit d'ailleurs à octroyer une incitation financière pour ceux qui s'engageront à utiliser ces véhicules dans le cadre de leurs trajets professionnels. C'est d'ailleurs l'un des axes stratégiques du distributeur qui souhaite adopter une nouvelle posture environnementale.

 

"Nous devons faire notre mue dans le business mais l'entreprise doit également se transformer" observe Gérald Richard. Toutes ces offres vont exister sous forme de package, de location sans engagement, pour éviter les contraintes. "La mobilité est une ombrelle énorme qui doit permettre aux distributeurs de développer des business connexes à l'automobile. A nous de créer ces solutions, qui peuvent même aller jusqu'à proposer des billets de train, pour les amener aux clients. Se faire livrer un véhicule électrique sur un gros camion n'aura bientôt plus de sens. Acheter local, ne pollue pas !", avance le dirigeant comme un nouveau slogan.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle