S'abonner
Data Center

Réveil du VO en août

Publié le 3 septembre 2010

Par Benoît Landré
3 min de lecture
Malgré les fermetures et la baisse de fréquentation des parcs liées aux vacances, le marché de l'occasion a progressé de 3,7 % en août par rapport au même mois en 2009.Les professionnels interrogés récemment...
Malgré les fermetures et la baisse de fréquentation des parcs liées aux vacances, le marché de l'occasion a progressé de 3,7 % en août par rapport au même mois en 2009.Les professionnels interrogés récemment...
...relataient une activité relativement prolifique en juillet qui contrastait avec un mois d'août plus calme. Pourtant, les statistiques qui viennent de tomber démontrent l'inverse. De la difficulté des sondages… En effet, après une baisse de 5,1 % en juillet par rapport à juillet 2009, la marché est reparti en août en affichant une progression de 3,7 % par rapport au moins d'août de l'an passé (406 546 unités). Le segment des voitures de moins d'un an est le grand artisan de cette remontée avec un bond de 25,2 % en août, à 30 129 unités. Avec une hausse de 43,8 % et 4 779 voitures échangées, la marque Citroën a réalisé l'une des principales performances en août sur ce segment. Peugeot et Renault ne sont pas en reste avec une progression respective de 34,4 % et 28,5 %.

A contrario, la tranche des voitures de 1 à 5 ans n'a pas profité de l'embellie aoûtienne, reculant de 2,6 %, avec 113 692 immatriculations. Enfin, le marché des voitures de plus de 5 ans d'âge, qui a représenté en août 262 725 unités, a augmenté de 4,6 % par rapport à août 2009.

Le VO récent conforte sa remontée

Au cumul des huit premiers mois, la variation reste positive (+2,1 %) avec 3 579 700 unités immatriculées. Dans la lignée des tendances de ces derniers mois, et parallèlement au ralentissement du marché du neuf, le segment des voitures d'occasion de moins d'un an poursuit, lui, sa progression et affiche depuis janvier un bond de 10,1 % par rapport à la même période l'an passé. Sur huit mois, Citroën est en hausse de 30,4 % sur cette tranche d'âge (45 230 transactions) tandis que Peugeot affiche un bond de 16,5 %, avec 52 561 véhicules. Renault progresse pour sa part de façon plus mesurée (+1,3 %, à 60 049 unités). "Les constructeurs ont tous été prudents au début de cet exercice qui se révèle pour l'instant moins dur que prévu. Globalement, nous avons relativement bien traversé la tempête tout en assainissant nos stocks", confie Christophe Durand, directeur du service véhicules d'occasion de Renault. Le segment des voitures d'occasion de 1 à 5 ans est en baisse de 1,3 % au cumul des huit premiers mois, à 1 054 170 unités. Enfin, la catégorie des voitures de cinq ans et plus enregistre depuis janvier une progression de 2,8 %, à 2 243 695 voitures.


Tableaux consultables en cliquant à droite sur "plus de photos/d'infos".

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle