S'abonner
Data Center

Marché VO : les chiffres du premier trimestre 2022 par région

Publié le 27 avril 2022

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
La tendance au recul du marché de l'occasion touche toutes les régions françaises sans exception, selon les données trimestrielles fournies par AAA Data. Pourtant, l'offre en croissance et la déflation des prix, rapportées par Le Parking, donnaient matière à rebondir.
En Ile-de-France comme en Auvergne-Rhône-Alpes, les immatriculations ont baissé de 11,4 % au premier trimestre 2022.
En Ile-de-France comme en Auvergne-Rhône-Alpes, les immatriculations ont baissé de 11,4 % au premier trimestre 2022.

Sur un marché français du véhicule particulier d'occasion trimestriel en repli de 11,2 %, à 1 395 230 immatriculations, aucune région n'est parvenue à tirer son épingle du jeu. Selon AAA Data, tous les territoires se sont inscris en baisse sur le début de l'année 2022.

 

A commencer par les régions majeures que sont l'Ile-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes. Dans la première, 187 429 mises à la route de véhicules d'occasion ont été comptabilisées durant le trimestre. Dans la seconde, le bilan fait état de 183 489 immatriculations. A chaque fois, le volume s'est affaissé de 11,4 %, en comparaison à l'an passé.

 

Situation identique sur d'autres territoires habitués à réaliser de gros volumes. Prenons d'abord la Nouvelle Aquitaine, où les changements de cartes grises se sont chiffrés à 144 828 unités (-11,2 % sur un an). Regardons ensuite l'Occitanie où les rythmes ont ralenti de 12 %, à 142 062 unités. Mais, nous pourrions aussi pointer les Hauts-de-France qui sont en retrait de 10,6 %, à 137 636 unités, sinon le Grand Est et son déclin de 12 %, à 122 392 unités.

 

Parmi les régions qui s'en sont mieux sorties que la moyenne, il y a notamment le cas de la Provence-Alpes-Côte d'Azur (-10,6 %, à 117 337 VO), mais surtout ceux de la Bourgogne-Franche Comté (-9,7 %, à 63514 VO) et du Centre-Val de Loire (-8,7, à 57 380 VO).

 

Le retour de l'offre

 

Pourtant, à en croire le relevé effectué par Le Parking pour Le Journal de l'Automobile, les conditions vont en s'améliorant sur presque tous les territoires. L'offre se fait plus attractive, aussi bien en termes de volume d'annonces que de prix moyens affichés.

 

D'après la photographie du 15 avril dernier, 916 734 annonces étaient consultables en ligne dans l'Hexagone et dans les départements d'Outre-Mer. Sur un mois, cela revenait à une hausse de 1,4 % des publications, après une augmentation de 5,7 % entre février et mars. Une tendance que l'on doit notamment à l'Occitanie, région dans laquelle le nombre d'annonces a poussé de 5,2 %. Mais d'une manière générale, la France reste en-dessous de sa volumétrie habituelle.

 

A lire aussi : Volume d'annonces en hausse, prix en baisse… la situation du VO s'améliore-t-elle en Europe ?

 

Dans le même temps, au cours des trois derniers mois, la moyenne des prix a reculé. Après un pic en février à 18 563 euros, selon une analyse des annonces publiées, les tarifs sont passés successivement à 18 503 euros en mars et 18 430 euros en avril.

 

Des éléments qui laissent d'autant plus à penser que la crise traversée par le VO relève, certes, de l'offre toujours affaiblie, notamment sur les modèles les plus récents, mais très probablement aussi de l'indécision des consommateurs. Le manque de clarté empêche beaucoup d'entre eux de se positionner sur une typologie de produit qui conviendrait à leurs usages.

 

Premier trimestre 2022
Région Volume % %Var
Total 1 395 230 100,0 -11,2
Auvergne-Rhône-Alpes 183 489 13,2 -11,4
Bourgogne-Franche-Comte 63 514 4,6 -9,7
Bretagne 70 320 5,0 -11,7
Centre Val-de-Loire 57 380 4,1 -8,7
Corse 8 392 0,6 -8,2
Grand Est 122 392 8,8 -12,0
Haut-de-France 137 636 9,9 -10,6
Ile-de-France 187 429 13,4 -11,4
Normandie 78 065 5,6 -10,4
Nouvelle Aquitaine 144 828 10,4 -11,2
Occitanie 142 062 10,2 -12,0
Pays de la Loire 82 378 5,9 -12,6
Pays étrangers 8 0,0 -11,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur 117 337 8 -10,6

 

Volume Evo (vs m-1)
Auvergne-Rhône-Alpes 118 359 0,0
Bourgogne-Franche-Comte 41 221 0,6
Bretagne 53 420 1,8
Centre-Val de Loire 37 696 0,8
Corse 3 539 -0,5
Grand Est 88 194 1,8
Guadeloupe 1 334 9,3
Guyane 411 7,3
Hauts-de-France 70 445 -0,7
Ile-de-France 128 528 0,1
Martinique 1 348 16,4
Normandie 45 843 1,9
Nouvelle-Aquitaine 88 667 1,5
Occitanie 101 231 5,2
Pays de la Loire 55 404 3,2
Provence-Alpes-Côte d'Azur 75 924 0,4
Réunion 5 170 7,9
Total 916 734 1,4

 

Prix Moyen Evo (vs m-1)
Auvergne-Rhône-Alpes 20 088 -2,1
Bourgogne-Franche-Comte 20 077 -1,9
Bretagne 18 289 -0,5
Centre-Val de Loire 18 864 -0,7
Corse 18 709 -0,5
Grand Est 21 828 2,2
Guadeloupe 12 311 -1,3
Guyane 14 539 4,9
Hauts-de-France 18 703 -0,2
Ile-de-France 21 344 -1,2
Martinique 13 203 0,8
Normandie 19 000 -0,5
Nouvelle-Aquitaine 19 926 -0,6
Occitanie 21 078 -0,9
Pays de la Loire 19 013 -0,4
Provence-Alpes-Côte d'Azur 20 767 -1,7
Réunion 15 571 -0,4
Moyenne 18 430 -0,4
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle