S'abonner
Data Center

Les ventes de véhicules d'occasion chutent de 13,3 % en octobre 2021

Publié le 3 novembre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
L'effet de pénurie de matériel engendre à nouveau des baisses d'activité sur le segment des véhicules d'occasion. Au mois d'octobre 2021, le nombre de transactions a reculé de 13,3 % par rapport à 2020. L'avance prise au premier semestre continue donc de fondre.
A fin octobre 2021, ce sont plus de 5,085 millions de véhicules qui ont changé de propriétaire.
A fin octobre 2021, ce sont plus de 5,085 millions de véhicules qui ont changé de propriétaire.

Encore une déconvenue pour le marché tricolore de l'occasion. Selon les relevés de AAA Data, le nombre de transactions s'est contracté de 13,3 % par rapport à 2020 avec 510 081 changements de main au compteur tous canaux confondus. En comparaison à 2019, l'activité est en repli de 4,2 %. Un bilan influencé par le phénomène de pénurie de VO observé à grande échelle au travers du nombre d'annonces en ligne.

 

Une contre-performance qui fait fondre un peu plus l'avance prise lors de la première moitié de l'exercice en cours. Après dix mois, le volume de remises à la route s'élève à 5 085 117 unités, soit 9,6 % de plus qu'en 2020, mais "à peine" 5 % au-dessus des scores de 2019, alors qu'à fin juin le marché était encore 9 % supérieur à la statistique historique.

 

Toyota et Porsche hors du lot

 

Toutes les marques les plus influentes du marché ont décroché. Ce qui implique les trios Renault-Peugeot-Citroën et Audi-BMW-Mercedes en plus de Volkswagen. Tous canaux confondus, Renault totalise 100 142 changements de main en octobre (-15,7 %), quand Peugeot glisse de 17,4 % à 90 315 unités et que Citroën rend 12,2 %, à 56 127 VO.

 

Derrière, les marques allemandes souffrent tout autant de la situation critique. Les bilans font état de baisses significatives pour Volkswagen (-12,3 % à 40 076 VO), Audi (-11,2 %, à 21 490 VO), BMW (-8,5 %, à 21 383 VO) et Mercedes (-10,4 %, à 19 681 VO). Les trois marques premium font néanmoins mieux qu'en 2019. Respectivement, elles gagnent 6,6 %, 4,2 % et 1,8 %.

 

Toyota fait figure d'exception dans le haut du classement. En octobre 2021, la gamme nippone résiste à la tendance avec un nombre d'immatriculations en gain de 0,5 %, à 16 798 unités. A noter que dans le cas présent, Toyota s'affiche 13,7 % au-dessus des données de 2019. Créditée de 3 338 transactions, Porsche fait mieux, lors du dernier mois écoulé. La marque progresse en effet de 7,7 % en un an et de 33,6 % par rapport à 2019. A l'inverse Ford (-15,7 %, à 18 116), Opel (-15,9 %, à 15 169 VO) et Nissan (-22,2 %, à 11 802 VO) ont été plus chahutées.

 

Retrouver les statistiques du marché de l'occasion dans la rubrique Data Center.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle