S'abonner
Data Center

Les ventes de VE en panne

Publié le 13 mai 2014

Par Romain Baly
2 min de lecture
Entrevu depuis le début de l'année, le déclin du marché des véhicules électriques s'est confirmé en avril. La Zoé, numéro un du genre, a particulièrement souffert avec des ventes en baisse de 46%.
Entrevu depuis le début de l'année, le déclin du marché des véhicules électriques s'est confirmé en avril. La Zoé, numéro un du genre, a particulièrement souffert avec des ventes en baisse de 46%.
Entrevu depuis le début de l'année, le déclin du marché des véhicules électriques s'est confirmé en avril. La Zoé, numéro un du genre, a particulièrement souffert avec des ventes en baisse de 46%.

Après avoir atteint des records au début de l'année 2013, le marché des véhicules électriques connait depuis de grandes difficultés pour maintenir la cadence. Plus que cela, il doit même faire face à un brutal recul de ses volumes, expliqué d'une part par la fin de la "phase de découverte" de la Renault Zoé propice aux ventes, et d'autres part par la modification du bonus écologique selon, désormais, un calcul bien moins favorable qu'auparavant. Ce faisant, les ventes ont chuté depuis le 1er janvier de 26,2% sur le segment des VP et de 34,8% sur celui des VUL.

En avril, les immatriculations de VP 100 % électrique ont diminué de 12,7%, à hauteur de 821 véhicules. Numéro un du marché avec près de 50% de PDM, la Zoé ressort comme la grande perdante. Le mois dernier, cette dernière a trouvé preneur à 403 reprises, un chiffre presque deux fois inférieur à celui d'avril 2013. A l'inverse mais à un niveau bien moindre, la Nissan Leaf réalise un bond de 88% avec 178 immatriculations pendant que la Bluecar de Bolloré s'octroie la troisième marche du podium (69 unités) en devançant d'une courte tête la Smart Fortwo (68 unités).

Du côté des VUL, le bilan s'avère encore plus désastreux puisque, toujours le mois dernier, les ventes ont reculé de 28,7% avec un total de 360 immatriculations. Malgré une offre qui tend à se compléter avec les arrivées récentes des nouveaux Partner et Berlingo de PSA, et celle à venir de Nissan (e-N200), le manque de concurrence permet au leader du segment, le Kangoo ZE, de s'offrir une part de marché gargantuesque. En effet, les 249 modèles écoulés en avril permettent à Renault de capter près de 70% de PDM pendant que le Goupil G3 et le Blu Car Golia complètent le trio de tête avec respectivement 46 et 30 ventes.

 

 

Modèles

Volumes

PDM

01

Renault Zoé

403

49%

02

Renault Kangoo ZE

249

69% (VUL)

03

Nissan Leaf

178

22%

04

Bolloré Bluecar

69

8%

05

Smart Fortwo

68

8%

06

Volkswagen e-Up

47

6%

07

Goupil G3

46

13% (VUL)

08

Blu Car Golia

30

8% (VUL)

09

Peugeot iOn

18

2%

10

Tesla Modèle S

18

2%

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle