S'abonner
Data Center

Le plus dur reste à venir

Publié le 2 juillet 2010

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Malgré un recul de 1,25 % en juin, le premier semestre 2010 demeure en progression de 5,4 % à plus de 1,2 million d'unités. Toutefois, cette bonne tenue ne remet pas en cause le scénario de l'année avec une baisse attendue...
...voisine de 10 %.

Après les mois d'avril et mai, en franche baisse notamment à cause de la mise en place du SIV un an plus tôt, le mois de juin reste à un niveau relativement élevé malgré une baisse de 1,25 %. En effet, le total mensuel, 240 587 unités, reste meilleur que juin 2008 (219 754 unités) ou juin 2007 (216 476 unités).

Sur le premier semestre, comme attendu, les ventes sont restées soutenues avec finalement une croissance de 5,4 %. Les derniers jours de la prime à la casse à 700 € ont même créé un nouvel effet d'aubaine. Chez Peugeot, on parle même de commandes en augmentation de 20 % en juin, mais principalement sur les 107 et 207. Puis d'une manière générale, les marques françaises réalisent un bon premier semestre puisque toutes trois sont en croissance. Seule Citroën fait moins bien que le marché avec seulement + 0,3 %. Dacia reste l'extraterrestre de ce marché avec une croissance de 156,4 % en 6 mois. Un semestre où la marque roumaine de Renault a déjà immatriculé autant que sur l'exercice 2009 complet ! Quant aux autres importés, à part Opel, BMW et Nissan qui progressent respectivement de 15,7, 14,4 et 35,5 % sur les six derniers mois, tous sont en négatif (voir tableau).

Sur les autres marchés européens, sur le seul mois de juin, les tendances demeurent avec un repli de 32 % en Allemagne, 19 % en Italie et un gain de "seulement" 25 % en Espagne. En Allemagne, cette baisse n'est en rien une surprise, le marché recule depuis décembre dernier. Comme du reste en Italie qui vit le contre-coup de l'arrêt de la prime à la casse. En Espagne, malgré une croissance de plus de 25 %, les observateurs soulignent un essoufflement après des croissances de 30 à 40 % enregistrées les mois précédents. A l'image de la France, où une baisse annuelle est attendue, le marché européen devrait également reculer sur l'exercice. Le second semestre s'annonce donc plus difficile sous toutes les latitudes.

Dacia fait une carton ! En 6 mois, elle a déjà immatriculé autant qu'en 2009 alors que le Duster, avec plus de 6 mois de délai de livraison, n'a pas encore donné sa pleine mesure.

Photo : Dacia fait une carton ! En 6 mois, elle a déjà immatriculé autant qu'en 2009 alors que le Duster, avec plus de 6 mois de délai de livraison, n'a pas encore donné sa pleine mesure.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle