S'abonner
Data Center

Le marché japonais poursuit sa chute

Publié le 2 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Après avoir abandonné 32,2 % en septembre 2021, le marché japonais poursuit sa mauvaise série avec un nouveau repli de 31,3 % en octobre. Toutes catégories de véhicules confondues, l'archipel a enregistré 279 341 immatriculations.
En octobre 2021, 102 598 kei cars ont été écoulées au Japon, soit une baisse de 33,2 %.
En octobre 2021, 102 598 kei cars ont été écoulées au Japon, soit une baisse de 33,2 %.

Les ventes de véhicules neufs au Japon se sont effondrées de 30 % en octobre 2021, comme en septembre, selon de nouveaux chiffres mensuels publiés lundi 1er novembre. Des chiffres qui reflètent toujours les difficultés actuelles des constructeurs automobiles nippons face aux pénuries mondiales de pièces.

 

Au total 176 743 voitures, camions et bus ont été vendus en octobre dans le pays, soit une chute de 30,2 % sur un an, selon l'association japonaise des concessionnaires automobiles Jada. Les ventes nationales du leader Toyota (incluant Lexus) ont notamment dégringolé de 41,8 %, un déclin encore plus fort qu'en septembre (-37 %). Celles de Honda n'ont reculé que de 0,8%, tandis que celles de Nissan ont baissé de 13,9%, selon la Jada.

 

A lire aussi : Le marché japonais plombé par la pénurie de semi-conducteurs

 

Au niveau des kei cars, mini-voitures dont la motorisation ne dépasse pas 660 cm3 mais qui sont très courantes au Japon, 102 598 unités ont été écoulées en octobre dans l'archipel, un repli de 33,2 % sur un an, selon des données séparées publiées par l'association représentant cette sous-catégorie du marché.

 

Tous segments confondus, incluant les kei cars, les ventes automobiles au Japon ont décroché de 31,3 % en octobre sur un an, à 279 341 unités, selon un calcul de l'AFP.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle