S'abonner
Constructeurs

Zhejiang Leapmotor vise une IPO à un milliard de dollars à Hong Kong

Publié le 20 septembre 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le constructeur chinois de véhicules électriques se montre ambitieux alors qu'il prépare son introduction à la Bourse de Hong Kong. Zhejiang Leapmotor Technology espère lever plus d'un milliard de dollars au terme de cette opération.
L'IPO de Leapmotor pourrait être l'une des plus importantes de l'année à Hong Kong. (©Leapmotor)

Dans l'optique de financer sa croissance internationale, le constructeur chinois de voitures électriques, Zhejiang Leapmotor Technology, projette d'entrée à la Bourse de Hong Kong dans les semaines à venir. Une opération dont il espère tirer une somme dépassant le milliard de dollars, a-t-il fait savoir mardi 20 septembre 2022.

 

Une IPO qui pourrait être la plus importante de l'année sur la place de marché asiatique. La société, dont le siège se trouve à Hangzhou, propose en effet environ 131 millions d'actions au prix de 48 à 62 dollars hongkongais (6,10 à 7,90 dollars), selon un prospectus déposé mardi auprès de la Bourse de Hong Kong.

 

L'introduction de Zhejiang Leapmotor Technology servira de test. Par ce biais, il s'agit de mesurer l'appétit des investisseurs pour le secteur des véhicules électriques en Chine, en pleine croissance au cours de ces dernières années.

 

Le marché de moyen et haut de gamme

 

De nombreux fabricants chinois de véhicules électriques cherchent à établir une présence à l'étranger et à lever des capitaux. Pour cela, la Bourse de Hong Kong est une destination de cotation populaire en raison de sa proximité géographique avec la Chine continentale, mais aussi pour atteindre les acteurs américains au moment où Washington et Pékin s'opposent sur les critères de transparence d'audits des entreprises chinoises.

 

Fondée en 2015, Leapmotor vise le marché des véhicules électriques moyen et haut de gamme, avec une fourchette de prix située entre 150 000 et 300 000 yuans (soit 21 400 à 42 800 dollars). Le marché chinois des voitures électriques est particulièrement compétitif, car les fabricants profitent d'une politique de généreuses subventions à l'achat des gouvernements locaux.

 

A lire aussi : Porsche valorisé jusqu'à 75 milliards d'euros avant son entrée en Bourse

 

En France, la marque vient de faire son entrée sur le marché, importée par SN Diffusion, le distributeur déjà sous contrat avec le constructeur sino-américain Seres. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle